Maladie Traitement

Tronc artériel

Tronc artérielTronc artériel est une malformation cardiaque rare qui est présent à la naissance (congénitale).Si votre bébé a un tronc artériel, cela signifie que l’un gros vaisseau sanguin mène du coeur.Normalement, il existe deux récipients séparés sortant du coeur.

En outre, les deux chambres inférieures du coeur sont absents une partie de la paroi qui les sépare. À la suite de tronc artériel, sang pauvre en oxygène qui devrait aller vers les poumons et le sang riche en oxygène qui devraient aller vers le reste du corps sont mélangés ensemble.Cela crée des problèmes circulatoires graves.

Si elle n’est pas traitée, le tronc artériel peut être fatale. La chirurgie pour réparer le tronc artériel est généralement efficace, surtout si la réparation se produit avant que votre bébé est âgé de 2 mois.

Symptômes

Les signes et symptômes de tronc artériel se développent souvent dans les premières semaines de vie. Ils comprennent:

  • La coloration bleue de la peau (cyanose)
  • Une mauvaise alimentation
  • Somnolence excessive
  • Faible croissance
  • Essoufflement (dyspnée)
  • Respiration rapide (tachypnée)
  • Battements de coeur irréguliers (arythmie)
  • La transpiration excessive (diaphorèse)

Quand consulter un médecin

Consultez un médecin si vous remarquez que votre bébé présente l’un des problèmes suivants:

  • La coloration bleue de la peau (cyanose)
  • Une mauvaise alimentation
  • Gain de poids insuffisant
  • Somnolence excessive
  • La transpiration excessive

Certains signes de tronc artériel peut indiquer un problème qui a besoin de soins d’urgence. Si votre bébé présente l’un des signes et symptômes suivants et vous ne pouvez pas voir le médecin de votre bébé immédiatement, obtenir des soins médicaux d’urgence:

  • Rapide, une respiration superficielle ou laborieuse
  • Aggravation de la coloration bleue de la peau
  • Perte de conscience

Causes

Tronc artériel se produit pendant la croissance fœtale quand le coeur de votre bébé se développe et est, par conséquent, présente à la naissance (congénitale). Dans la plupart des cas, la cause est inconnue. Un aperçu de la structure cardiaque typique et fonction est utile pour comprendre les défauts de tronc artériel.

Le cœur

Votre cœur a quatre chambres de pompage qui circulent le sang. Les “portes” des chambres (vannes) contrôler le flux de sang, d’ouverture et de fermeture de sorte que le sang circule dans un seul sens.

Quatre cavités cardiaques sont:

  • L’oreillette droite,  la chambre supérieure droite, reçoit le sang pauvre en oxygène de votre corps et le livre dans le ventricule droit.
  • Le ventricule droit,  la chambre en bas à droite, pompe le sang dans un grand vaisseau appelé l’artère pulmonaire et dans les poumons, où le sang est rétablie avec l’oxygène.
  • L’oreillette gauche,  la chambre supérieure gauche, reçoit le sang riche en oxygène à partir des poumons et le refoule dans le ventricule gauche.
  • Le ventricule gauche,  la chambre inférieure gauche, pompe le sang riche en oxygène à travers un grand navire appelé l’aorte et sur ​​le reste du corps.

Le développement normal du coeur

La formation de la fréquence cardiaque fœtale est un processus complexe. À un certain moment, tous les fœtus ont un grand navire unique (tronc artériel) sortant du coeur. Au cours du développement normal du coeur, cependant, ce très grand navire unique se divise en deux parties. Une partie est la partie inférieure de l’aorte, qui est fixée dans le ventricule gauche.L’autre partie est la partie inférieure de l’artère pulmonaire, qui est fixé au ventricule droit.Également au cours de ce processus, les ventricules se développent dans deux chambres séparées par une paroi (septum).

Tronc artériel dans les nouveau-nés

Chez les bébés nés avec un tronc artériel, le grand vaisseau unique n’a jamais fini divisant en deux récipients séparés. Et la paroi séparant les deux ventricules jamais complètement fermé, ce qui entraîne un grand trou entre les deux chambres (de défaut du septum ventriculaire).

Tronc artériel dans un nouveau-né est aussi appelée tronc artériel persistant, car un stade précoce de développement du cœur a persisté jusqu’à la naissance.

En plus des défauts primaires de tronc artériel, la vanne de contrôle du débit sanguin dans les ventricules du grand navire de singe (valve tronculaire) est souvent défectueux, ce qui permet au sang de circuler vers l’arrière dans le cœur.

Les facteurs de risque

Bien que la cause exacte de malformations cardiaques congénitales, telles que le tronc artériel, est inconnue, plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque d’un bébé est né avec une maladie cardiaque. Ceux-ci comprennent:

  • Maladie virale pendant la grossesse.  Si une rubéole contrats de femme (rubéole) ou d’une autre maladie virale en début de grossesse, le risque de malformations cardiaques congénitales à son bébé est augmenté.
  • Diabète mal contrôlé pendant la grossesse.  du diabète qui n’est pas bien gérés peuvent augmenter le risque de malformations congénitales, notamment des malformations cardiaques.
  • Certains médicaments pris pendant la grossesse.  Beaucoup de médicaments ne sont pas recommandés pour une utilisation pendant la grossesse en raison des risques potentiels pour le fœtus.
  • Certaines anomalies chromosomiques.  enfants avec le syndrome ou vélocardiofacial le syndrome de Di George ont un risque accru de tronc artériel. Ces conditions sont provoquées par un chromosome supplémentaire ou défectueux.
  • Fumer pendant la grossesse.  continue de fumer pendant la grossesse augmente le risque que le bébé sera né avec une malformation cardiaque.

Complications

Les structures cardiaques anormaux de artériel de tronc donnent lieu à de graves problèmes de circulation sanguine. Parce que les ventricules ne sont pas séparés et toutes les sorties de sang à partir d’un seul navire, le sang riche en oxygène et le sang mélange pauvre en oxygène ensemble – entraînant du sang qui ne porte pas assez d’oxygène. Le sang mélangé s’écoule du grand récipient unique pour les poumons, les artères du coeur et le reste du corps.

Si votre bébé a un tronc artériel, la circulation anormale du sang se traduit généralement par:

  • Problèmes respiratoires.  L’distribution anormale des résultats sanguins dans trop de sang qui coule dans les poumons. Excessive de liquide dans les poumons, il est difficile pour votre bébé à respirer.
  • Une pression artérielle élevée dans les poumons (hypertension pulmonaire). Augmentation du flux sanguin vers les poumons provoque des vaisseaux sanguins des poumons pour affiner, augmentation de la pression artérielle et de le rendre plus difficile pour le cœur de votre bébé à pomper le sang dans les poumons.
  • L’élargissement du cœur (cardiomégalie).  L’hypertension artérielle pulmonaire et l’augmentation du flux sanguin à travers la force de coeur de coeur de votre bébé à travailler plus fort que la normale, ce qui pour l’agrandir. L’hypertrophie du cœur s’affaiblit progressivement.
  • L’insuffisance cardiaque.  La charge de travail accrue et offre pauvres en oxygène conduisent également à un affaiblissement du cœur de votre bébé. Ces facteurs peuvent contribuer à l’insuffisance cardiaque, l’incapacité du cœur à fournir à l’organisme avec suffisamment de sang.

Complications plus tard dans la vie

Même avec la réparation chirurgicale réussie du cœur pendant la petite enfance, d’autres complications associées à un tronc artériel peut survenir plus tard dans la vie:

  • Hypertension pulmonaire progressive
  • Valves cardiaques qui fuient (régurgitation)
  • troubles du rythme cardiaque (arythmies)

Signes et symptômes de ces complications courantes comprennent l’essoufflement lors de l’exercice, des étourdissements, de la fatigue et une sensation de flottement, les battements de coeur rapides (palpitations).

Tronc artériel chez les adultes

Dans de rares cas, une personne avec un tronc artériel peut survivre enfance sans réparation chirurgicale du cœur et de vivre à l’âge adulte. Cependant, les personnes atteintes de cette condition sera presque certainement développer une insuffisance cardiaque et syndrome d’Eisenmenger. Ce syndrome est dû à des dommages permanents aux poumons de l’hypertension pulmonaire qui se traduit par une grande partie de l’écoulement de sang dans les poumons sans passer entièrement. Une greffe cœur-poumon est généralement la seule option de traitement alors.

Préparation pour votre rendez-vous

Lorsque vous communiquez avec le médecin de votre bébé sur vos préoccupations, il ou elle peut vous demander de prendre rendez-vous ou immédiatement vous référer à un spécialiste du cœur pour les enfants (de cardiologue pédiatrique). Cela dépendra de la sévérité des signes et des symptômes que vous avez décrits.

Ce que vous pouvez faire

Si possible, compiler un historique médical complet des deux côtés de la famille de votre bébé.Certains problèmes cardiaques sont héritées, il est donc utile si vous pouvez laisser votre médecin savoir si quelqu’un dans la famille de votre enfant a déjà eu au début des problèmes cardiaques.

Il est également utile de préparer une liste de questions à l’avance afin que vous puissiez profiter au maximum de votre temps avec le médecin de votre bébé. Voici un échantillon des questions que vous pourriez demander:

  • Quels types de tests mon enfant va subir?
  • Quelles sont les options de traitement? Quelles sont les complications possibles du traitement?
  • Quelles sont les perspectives à long terme pour mon enfant?
  • Quel est l’impact d’une malformation cardiaque ou le traitement ultérieur pourrait avoir sur une autre condition mon bébé a?
  • Si j’ai un autre bébé dans l’avenir, est-il un moyen d’empêcher que cela se reproduise?
  • Y at-il des brochures ou autres documents imprimés que je peux emporter avec moi?Quels sites Web ne vous recommandons de visiter?

En plus des questions que vous avez préparé à demander au médecin de votre bébé, n’hésitez pas à poser des questions qui pourraient surgir lors de votre rendez-vous.

À quoi s’attendre de votre médecin

Le médecin de votre enfant va probablement vous poser les questions suivantes:

  • Est-ce que votre bébé semble toujours bleu?
  • Combien de temps sont nourrissent fois, ou combien ne boit votre bébé?
  • Combien de fois et combien de temps votre bébé dort?
  • Comment votre bébé réagit au toucher?
  • Avez-vous remarqué des changements dans un de ces comportements?

Tests et le diagnostic

Lorsque votre bébé est né, la hauteur, le poids et le périmètre crânien de votre bébé ont été enregistrés, et ces mesures sont prises au rendez-vous tous les réguliers avec le médecin de votre enfant. Il ou elle devra répéter ces mesures lors d’un rendez-vous spécial et déterminer s’il ya eu un retard dans la croissance.

Le médecin de votre bébé sera également écouter les poumons de votre bébé pour évaluer sa respiration et la possibilité de liquide dans les poumons. Le médecin écouter le cœur de votre bébé afin de déterminer s’il ya des battements de coeur irréguliers (arythmie) ou un sifflement anormal causé par le flux sanguin turbulent (coeur murmure).

Pour les bébés tronc artériel, beaucoup de leurs soins médicaux sont fournis par un cardiologue pédiatrique avec un chirurgien cardiaque pédiatrique et souvent toute une équipe de personnel spécialisé.

Pour le cardiologue pédiatrique de vérifier l’état du cœur de votre bébé et de faire un diagnostic, il ou elle sera commander un ou plusieurs tests:

  • Échocardiogramme.  Une échocardiographie montre la structure et la fonction du coeur de votre bébé. Avec ce test, un technicien se propage gel sur la poitrine de votre bébé, puis appuie sur un dispositif appelé un transducteur contre la peau sur son cœur.Le transducteur émet des ondes sonores aigus et enregistre l’onde sonore résonne comme ils se reflètent sur ​​les structures internes. Un ordinateur convertit les échos en images animées sur un écran.Dans un bébé avec un tronc artériel, l’échocardiogramme révèle le grand vaisseau unique leader du coeur, un trou dans la paroi entre les ventricules gauche et droit, et parfois une anomalie dans la valve entre le grand navire et les ventricules.

    Parce que l’échocardiographie montre l’écoulement du sang, il peut aussi révéler sang va-et-vient entre les deux ventricules et la quantité de sang circulant dans les poumons de votre bébé. La quantité de sang peut indiquer le risque d’hypertension artérielle dans les poumons.

  • X-ray.  Un examen aux rayons X utilisant le rayonnement électromagnétique pour produire des images fixes des organes et structures internes. Une radiographie de la poitrine de votre bébé peut montrer la taille du cœur, des anomalies dans les poumons et l’excès de liquide dans les poumons.

Traitements et des médicaments

Le traitement principal pour un nourrisson avec le tronc artériel est la chirurgie. Procédures ou des interventions chirurgicales multiples peuvent être nécessaires, d’autant plus que votre enfant grandit. Les médicaments peuvent être administrés avant la chirurgie pour améliorer la santé du cœur.

Médicaments

Les médicaments qui peuvent être prescrits avant la chirurgie peuvent inclure:

  • Digoxine (Lanoxin).  Cette drogue, appelée aussi la digitaline, augmente la force de contraction du muscle cardiaque.
  • Diurétiques.  Souvent appelés pilules d’eau, des diurétiques augmentent la fréquence et le volume des mictions, empêchant le fluide de collecte dans le corps, ce qui est un effet secondaire fréquent de l’insuffisance cardiaque.

Les interventions chirurgicales

La plupart des nourrissons avec le tronc artériel ont chirurgie avant l’âge de trois mois. La procédure exacte dépend de l’état de votre bébé. Le plus souvent le médecin de votre bébé:

  • Fermer le trou entre les deux ventricules, souvent avec un patch
  • Séparer la partie supérieure de l’artère pulmonaire à partir de la grande cuve unique
  • Implanter un tube (conduit) et de la soupape pour connecter le ventricule droit avec la partie supérieure de l’artère pulmonaire – la création d’une nouvelle artère pulmonaire, complets
  • Reconstruire le grand vaisseau unique et de l’aorte pour créer un nouveau, aorte complet
  • Implanter une nouvelle vanne séparant le ventricule gauche et l’aorte, si nécessaire

Après une chirurgie correctrice, votre enfant aura besoin tout au long des soins de suivi avec un cardiologue pour surveiller sa santé cardiaque. Le cardiologue peut recommander que votre enfant limiter l’activité physique, le sport de compétition particulièrement intenses.Votre enfant peut avoir besoin de prendre des antibiotiques avant les procédures dentaires et autres interventions chirurgicales pour prévenir les infections. En général, les antibiotiques de prévention sont recommandées pour les six mois qui suivent la chirurgie pour réparer le artériel de tronc. Demandez à votre cardiologue ce qu’il ou elle conseille pour votre enfant.

Parce que le conduit artificiel ne se développe pas avec votre enfant, un ou plusieurs cabinets de suivi pour remplacer la conduite sont généralement nécessaires comme il ou elle grandit.Interventions chirurgicales actuellement disponibles qui utilisent un cathéter cardiaque inséré dans un vaisseau sanguin dans la jambe qui sont ensuite enfilé lentement jusqu’au coeur sont développés pour remplacer le conduit sans la nécessité d’une chirurgie cardiaque classique. En outre, le cathétérisme cardiaque avec une pointe de ballon gonflable peut être utilisé pour ouvrir une artère obstruée ou rétrécie, ce qui peut retarder la nécessité d’une chirurgie de suivi.

Grossesse

Les femmes qui ont subi une chirurgie pour réparer le tronc artériel dans la petite enfance doivent être évalués par un cardiologue spécialisé dans adultes malformations cardiaques congénitales et un obstétricien spécialisé dans les grossesses à haut risque avant de tenter de devenir enceinte. Selon le niveau d’atteinte des poumons qui s’est produite avant la chirurgie, la grossesse peut être ou ne pas être recommandé. En outre, certains médicaments pris pour des problèmes cardiaques peuvent être nocifs pour le fœtus.

Adaptation et soutien

Prendre soin d’un bébé avec un problème cardiaque grave, comme le tronc artériel, peut être difficile. Voici quelques stratégies qui peuvent aider à rendre plus facile:

  • Solliciter l’appui.  Demandez de l’aide de membres de la famille et des amis.Communiquez avec les organismes à but non lucratif, telles que l’American Heart Association, pour obtenir des informations sur les groupes de soutien dans votre région.
  • Enregistrer l’histoire de la santé de votre bébé.  Notez le diagnostic de votre bébé, les médicaments, la chirurgie et d’autres procédures, les dates auxquelles ils ont été effectuées, le nom de votre cardiologue pédiatrique et le numéro de téléphone et toute autre information importante au sujet des soins de votre bébé. Il est également utile d’inclure une copie du rapport opératoire de chirurgien de votre enfant dans vos dossiers. Cette information vous aidera à rappeler les soins que votre enfant a reçu, et il sera utile aux médecins qui ne connaissent pas votre enfant qui ont besoin de son histoire de la santé en revue. Il sera également utile lorsque votre enfant se déplace de soins pédiatriques aux soins de santé des adultes.
  • Parlez de vos préoccupations.  Vous pouvez vous soucier des risques de l’activité vigoureuse, même après votre enfant a eu une chirurgie correctrice. Discutez avec le cardiologue sur les activités qui sont sans danger pour votre enfant. Si certains sont hors limites, encouragez votre enfant à d’autres activités plutôt que de se concentrer sur ce qu’il ou elle ne peut pas faire. Si d’autres questions sur la santé vous le souci de votre enfant, discutez-en avec le médecin de votre enfant ou un cardiologue pédiatrique.

Prévention

Dans la plupart des cas, des anomalies cardiaques congénitales, telles que le tronc artériel, ne peuvent pas être évités. Si vous avez des antécédents familiaux de malformations cardiaques ou si vous avez déjà un enfant avec une malformation cardiaque congénitale, vous et votre partenaire pouvez envisager de parler avec un conseiller en génétique et un cardiologue expérimenté dans les malformations cardiaques congénitales avant de prendre une décision au sujet de devenir enceinte.

Si vous songez à devenir enceinte, il ya plusieurs étapes que vous pouvez prendre pour aider à assurer un bébé en bonne santé, y compris:

  • Se faire vacciner avant de tomber enceinte.  Certains virus, comme la rubéole (rougeole allemande), peut être très dangereux pendant la grossesse, il est donc important de s’assurer que vos vaccins sont à jour avant de tomber enceinte.
  • Éviter les médicaments dangereux.  Vérifiez auprès de votre médecin avant de prendre tout médicament si vous êtes enceinte ou envisagez une grossesse. Beaucoup de médicaments ne sont pas recommandés pour une utilisation pendant la grossesse.
  • Prendre de l’acide folique.  L’un des quelques mesures que vous pouvez prendre pour aider à prévenir les anomalies congénitales, y compris la moelle épinière, le cerveau et éventuellement des malformations cardiaques, est de prendre 400 microgrammes d’acide folique par jour.
  • Le contrôle du diabète.  Si vous êtes une femme souffrant de diabète, consultez votre médecin sur les risques de la grossesse associées au diabète et la meilleure façon de gérer la maladie au cours de votre grossesse.
Powered by: Wordpress