Maladie Traitement

L’incontinence d’effort

L'incontinence d'effortL’incontinence urinaire est la perte involontaire d’urine. L’incontinence d’effort est invité par un mouvement ou une activité – comme la toux, les éternuements, la course ou soulever des objets lourds – qui met la pression (stress) sur votre vessie. L’incontinence d’effort n’est pas lié à un stress psychologique.

L’incontinence d’effort est également différente de l’incontinence par impériosité, qui est la perte involontaire d’urine causée par le pouvoir de muscle de la vessie, généralement associée à un sentiment d’urgence. L’incontinence d’effort est beaucoup plus fréquente chez les femmes que les hommes.

Si vous avez l’incontinence d’effort, vous pouvez vous sentir gêné, isoler vous-même, ou de limiter votre travail et la vie sociale, en particulier l’exercice et les activités de loisirs. Avec le traitement, vous serez probablement en mesure de gérer l’incontinence de stress et améliorer votre bien-être général.

Symptômes

Si vous avez l’incontinence d’effort, vous pouvez rencontrer les fuites d’urine lorsque vous:

  • Toux
  • Éternuer
  • Rire
  • Se lever
  • Soulever quelque chose de lourd
  • Exercice
  • Avoir des relations sexuelles

Vous ne pouvez pas souffrir d’incontinence chaque fois que vous faites une de ces choses, mais toute activité d’augmentation de pression peut vous rendre plus vulnérable à des pertes d’urine involontaire, en particulier lorsque la vessie est pleine.

Quand consulter un médecin

Parlez-en à votre médecin si vos symptômes de l’incontinence de stress interfèrent avec vos activités de la vie quotidienne, comme votre travail, les loisirs et la vie sociale.

Causes

L’incontinence d’effort se produit parce que la fonction réduite dans les muscles de contrôle de la vessie qui régulent la libération de l’urine.

La vessie se développe comme il se remplit d’urine, mais les muscles de la vanne comme dans l’urètre – le tube court par lequel l’urine s’écoule à quitter votre corps – rester normalement fermé, ou contracté, ce qui empêche les fuites d’urine jusqu’à ce que vous atteignez une salle de bains. Votre sphincter urinaire, dans les muscles du plancher pelvien qui entourent, prend en charge votre vessie. Lorsque ces muscles s’affaiblissent, la pression peut provoquer des fuites d’urine que vous sautez ou exécutez, par exemple.

Votre vessie peut même pas se sentir inhabituellement pleine lorsque vous avez des fuites d’urine en raison de l’incontinence de stress. Tout ce qui exerce une force sur les muscles abdominaux et pelviens – éternuements, se pencher, soulever, rire dur – met la pression sur votre vessie.

Votre sphincter urinaire et les muscles du plancher pelvien peuvent perdre de sa force en raison de:

  • L’accouchement.  Chez les femmes, un mauvais fonctionnement des muscles du plancher pelvien ou le sphincter peut se produire parce que des tissus ou des lésions nerveuses lors de l’accouchement d’un enfant. L’incontinence d’effort de ce dommage peut commencer peu après l’accouchement ou survenir des années plus tard.
  • chirurgie de la prostate.  Chez les hommes, le facteur le plus commun conduisant à l’incontinence d’effort est l’ablation chirurgicale de la glande de la prostate (prostatectomie) pour traiter le cancer de la prostate. Parce que le sphincter se trouve directement en dessous de la glande de la prostate et entoure l’urètre, une prostatectomie peut entraîner un sphincter affaibli.

Les facteurs contributifs

D’autres facteurs qui peuvent aggraver l’incontinence de stress comprennent:

  • Les maladies qui causent la toux ou les éternuements chroniques
  • Obésité
  • Fumeurs, ce qui peut causer une toux fréquente
  • Une consommation excessive de caféine ou d’alcool
  • Activités à fort impact sur de nombreuses années
  • Carence hormonale

Les facteurs de risque

Les facteurs qui augmentent le risque de développer l’incontinence de stress comprennent:

  • Âge.  Bien que l’incontinence n’est pas une partie normale du vieillissement, des changements physiques associés au vieillissement, tels que l’affaiblissement des muscles, peut vous rendre plus sensible à l’incontinence d’effort. Cependant, parfois l’incontinence d’effort peut survenir chez les femmes de tout âge, y compris les femmes en âge de collège.
  • Type de livraison de l’accouchement.  Une deuxième phase retardée de travail (lorsque la femme est “pousse”), ainsi que de multiples accouchements vaginaux, est associé à des taux plus élevés de l’évolution ultérieure de l’incontinence de stress.Beaucoup de ces femmes peuvent également avoir forceps pour offrir plus rapidement un bébé en bonne santé – forceps peut également être associé à un risque plus élevé de l’incontinence de stress.
  • Le poids corporel.  personnes qui sont en surpoids ou obèses ont un risque beaucoup plus élevé de l’incontinence de stress. L’excès de poids augmente la pression sur les organes abdominaux et pelviens. Par la suite, la pression sur la vessie peut être augmenté, même sans la pression supplémentaire d’une toux ou d’une autre force. La perte de poids est associée à une amélioration de l’incontinence urinaire.
  • Antécédents de chirurgie pelvienne.  hystérectomie chez les femmes et en particulier la chirurgie pour le cancer de la prostate chez les hommes peuvent altérer la fonction et le soutien de la vessie et de l’urètre, ce qui rend beaucoup plus probable pour une personne de développer une incontinence d’effort. Cet effet peut être immédiat ou différé.

Complications

Les complications de l’incontinence de stress peuvent inclure:

  • La détresse personnelle.  Si vous rencontrez l’incontinence d’effort avec vos activités de la vie quotidienne, vous pouvez vous sentir gêné et affligé par la maladie. Elle peut perturber votre travail, les activités sociales, les relations interpersonnelles et même vos relations sexuelles. Certaines personnes sont gênés qu’ils ont besoin des tampons ou des vêtements pour incontinents.
  • . Incontinence urinaire mixte  L’incontinence mixte est commun et des moyens que vous avez à la fois l’incontinence d’effort et l’incontinence par impériosité – la perte d’urine résultant d’une contraction involontaire des muscles de la vessie (vessie hyperactive).
  • Une éruption cutanée ou d’irritation.  peau qui est constamment en contact avec de l’urine est susceptible d’être irritée, douloureuse et peut briser. Ce qui se passe avec l’incontinence sévère si vous ne prenez pas de précautions, comme l’utilisation de barrières à l’humidité ou des serviettes d’incontinence.

Préparation pour votre rendez-vous

Votre médecin peut utiliser un questionnaire pour faire une évaluation préliminaire de vos symptômes d’incontinence d’effort. Vous pouvez également être invité à tenir un journal de la vessie pendant quelques jours. Cela implique l’enregistrement quand, combien et quel type de liquides que vous consommez, ainsi que quand et combien vous urinez, y compris l’activité de la vessie la nuit, et lorsque vous rencontrez l’incontinence.

Votre journal peut révéler des modèles qui aident votre médecin à comprendre les symptômes et d’identifier les facteurs contributifs. Cela peut réduire la nécessité des tests plus invasifs.

Tests spécialisés peut exiger le renvoi à un spécialiste des troubles urinaires des hommes et des femmes (urologue) ou un spécialiste des troubles urinaires chez les femmes (urogynécologue).

Ce que vous pouvez faire

Pour obtenir le maximum de votre visite chez le médecin, préparer à l’avance:

  • Faites une liste de tous les symptômes que vous éprouvez.  Inclure dans votre fuite.
  • Faites une liste de tous les médicaments, des herbes ou des suppléments de vitamines que vous prenez.  Certains over-the-counter suppléments peuvent irriter les voies urinaires. Inclure aussi les doses et à quelle fréquence vous prenez le médicament.
  • Ont un membre de la famille ou un ami proche vous accompagner. Vous pouvez être donné beaucoup d’informations à votre visite, et il peut être difficile de se souvenir de tout.
  • Prenez un ordinateur portable ou un appareil électronique avec vous .  Utilisez-le pour noter des informations importantes lors de votre visite.
  • Préparez une liste de questions à poser à votre médecin.  Liste à vos questions les plus importantes en premier, dans le cas où le temps ne s’écoule.

Pour l’incontinence urinaire, certaines questions fondamentales à poser à votre médecin:

  • Sera mon incontinence urinaire s’aggraver?
  • Exercices du plancher pelvien pourrait m’aider? Comment puis-je les faire?
  • Comment mon poids incidence sur mon état?
  • Les médicaments que je prends pourraient être aggravent mon état?
  • Quels tests peut-être ai-je besoin pour déterminer la cause de mon incontinence?
  • Vais-je besoin d’une chirurgie?

N’hésitez pas à poser des questions à tout moment au cours de votre rendez-vous.

À quoi s’attendre de votre médecin

Soyez prêt à répondre aux questions de votre médecin. Les questions que votre médecin peut poser sont les suivantes:

  • Combien de fois n’avez-vous des fuites d’urine?
  • Lorsque vous des fuites d’urine, est-il quelques gouttes ou sont vos vêtements trempés?
  • Y at-il des moments où vous savez que vous allez fuir?
  • Avez-vous des fuites d’urine quand vous vous exercez?
  • Ne vous réveillez pendant la nuit pour uriner? Combien de fois?
  • Quel est votre apport quotidien en liquide typique?
  • Est-ce que quelque chose semble faire votre incontinence mieux? Que diriez-vous le pire?
  • Quel est l’aspect le plus gênant de votre problème avec l’incontinence urinaire?
  • Si vous avez également des fuites de l’intestin? Combien de fois? Qu’est-ce que l’intestin fuite vous empêcher de faire?

Tests et le diagnostic

Lors de votre visite, votre médecin cherche des indices qui peuvent aussi indiquer les facteurs contributifs. Votre rendez-vous sera probablement inclure une:

  • Antécédents médicaux
  • L’examen physique avec un accent particulier sur l’abdomen et les organes génitaux
  • Échantillon d’urine pour tester l’infection, des traces de sang ou d’autres anomalies
  • Bref examen neurologique afin d’identifier les problèmes de nerf pelvien
  • Test urinaire de stress, dans lequel le médecin constate une perte d’urine lorsque vous toussez ou peser

Essais spéciaux

Votre médecin peut demander des tests urodynamiques, qui sont utilisés pour évaluer le fonctionnement de votre vessie. Le test n’est pas nécessaire dans la plupart des femmes avec l’incontinence urinaire simple ou à ceux qui n’ont pas eu la chirurgie avant, radiothérapie pelvienne, maladies de la moelle épinière ou de diabète avancé. Les tests peuvent inclure:

  • Mesures d’urine résiduelle post-mictionnel.  Si on se préoccupe de votre capacité à vider complètement votre vessie, en particulier si vous êtes âgé, ont subi une chirurgie de la vessie avant ou avoir le diabète, un test de l’efficacité de votre vessie peuvent être nécessaires. Pour mesurer l’urine résiduelle après avoir annulé, un mince tube (cathéter) est passé à travers l’urètre et dans la vessie. Le cathéter draine l’urine restante, qui peut ensuite être mesurée. Ou un spécialiste peut utiliser une échographie, qui se traduit par des ondes sonores dans une image de votre vessie et de son contenu.
  • Mesure des pressions de la vessie.  Certaines personnes, en particulier si elles ont eu une maladie neurologique de la moelle épinière, devront cystometry. pression de mesures de cystométrie dans la vessie et dans la région environnante pendant le remplissage de la vessie. Un cathéter est utilisé pour remplir votre vessie lentement avec fluide chaud. Tests de votre fuites urinaires seront effectués pendant le remplissage pour vérifier l’incontinence de stress. Cette procédure peut être combinée avec une étude pression-débit, qui raconte combien de pression la vessie doit exercer afin de vider complètement.
  • Création des images de la vessie car il fonctionne.  urodynamique vidéo utilise l’imagerie pour créer des images de votre vessie comme ça remplissage et de vidange.Fluide chaud mélangé avec un colorant qui est visible aux rayons X est progressivement instillé dans la vessie par un cathéter alors que les images sont enregistrées. Lorsque votre vessie est pleine, l’imagerie continue comme vous urinez de vider votre vessie.
  • Cystoscopie.  C’est un examen de la vessie et de l’urètre au moyen d’un cadre inséré dans la vessie. Cette procédure est habituellement terminée dans le bureau.

Vous et votre médecin devriez discuter les résultats des tests et de décider de leur impact sur votre stratégie de traitement.

Traitements et des médicaments

Votre médecin vous recommandera probablement une combinaison de stratégies de traitement pour mettre fin ou de réduire le nombre d’épisodes d’incontinence. Si un facteur cause sous-jacente ou de contribuer, comme une infection des voies urinaires, est identifié, vous recevrez également des traitements pour ces conditions.

thérapies de comportement

thérapies de comportement peuvent vous aider à supprimer ou à atténuer les épisodes de l’incontinence de stress. Les traitements recommandés par votre médecin peuvent inclure:

  • Des exercices pelviens de muscle de plancher.  exercices de Kegel sont la partie la plus importante de la prévention et le traitement de l’incontinence urinaire. Ces exercices renforcent les muscles du plancher pelvien et le sphincter urinaire. Votre médecin ou un physiothérapeute peuvent vous aider à apprendre comment les faire correctement. Tout comme n’importe quel autre exercice de routine, la façon dont les exercices de Kegel travail pour vous dépend de si vous effectuez régulièrement.
  • La consommation de liquide.  Votre médecin pourrait recommander le montant et le moment de la consommation de liquide pendant la journée. Vous pouvez être invité à éviter les boissons contenant de la caféine et les boissons alcoolisées afin de déterminer si ces irritants alimentaires affectent le fonctionnement de votre vessie. Si votre fuite est nettement améliorée par les horaires de fluide et éviter les irritants alimentaires, vous aurez à décider si l’évolution de votre consommation de liquide ou de renoncer à café vaut l’amélioration de la fuite.
  • Les changements de mode de vie sain.  Cesser de fumer, perdre du poids malsain ou traitement une toux chronique diminuera votre risque de l’incontinence ainsi que d’améliorer vos symptômes.
  • Voyages de toilette planifiées.  Votre médecin pourrait recommander un calendrier pour la toilette (rééducation de la vessie) si vous avez mélangé incontinence. Miction plus fréquente de la vessie peut réduire le nombre ou la gravité des épisodes d’incontinence par impériosité.

Dispositifs

Certains appareils conçus pour les femmes peuvent aider à contrôler l’incontinence de stress, y compris:

  • Pessaire vaginal.  Un pessaire de l’incontinence urinaire spécialisé, forme un anneau avec deux bosses qui sont assis de chaque côté de l’urètre, est monté et mis en place par votre médecin ou infirmière. Il aide à soutenir votre base de la vessie pour éviter les fuites d’urine pendant l’activité, surtout si votre vessie a diminué (prolapsus). C’est un bon choix si vous souhaitez éviter la chirurgie. Un pessaire exiger l’enlèvement et le nettoyage de routine.
  • Urétral insère.  Ce petit appareil jetable tampon comme inséré dans l’urètre agit comme une barrière pour empêcher les fuites. Il est généralement utilisé pour prévenir l’incontinence lors d’une activité spécifique, mais il peut être porté tout au long de la journée. inserts urétraux sont pas destinés à être portés 24 heures par jour.

Chirurgie

Les interventions chirurgicales pour traiter l’incontinence de stress sont conçus pour améliorer la fermeture du sphincter ou soutenir le col de la vessie. Les options chirurgicales comprennent:

  • Forme injectable agents gonflants.  polysaccharides ou des gels synthétiques peuvent être injectés dans les tissus autour de la partie supérieure de l’urètre. Ces matériaux en vrac de la zone autour de l’urètre, l’amélioration de la capacité de fermeture du sphincter. Parce que cette intervention est relativement non invasive, il peut être approprié de considérer avant d’autres options chirurgicales. Cependant, ce n’est pas une réparation définitive.
  • Retropubic colposuspension.  Cette intervention chirurgicale – fait par laparoscopie ou par incision abdominale – utilise sutures fixées soit aux ligaments ou aux os de lever et les tissus de soutien près du col de la vessie et la partie supérieure de l’urètre. Ceci est souvent utilisé en combinaison avec d’autres procédures pour traiter les femmes avec l’incontinence de stress qui ont aussi une vessie qui a chuté (prolapsus).
  • Procédure Sling.  C’est l’intervention la plus courante chez les femmes avec incontinence urinaire d’effort. Dans cette procédure, le chirurgien utilise les propres tissus de la personne, en matériau synthétique (mesh), ou un tissu animal ou d’un donneur pour créer une fronde ou un hamac qui soutient l’urètre. Élingues sont également utilisés pour les hommes avec des fuites sphinctérienne. La technique utilise une élingue de toile et peut soulager les symptômes de l’incontinence de stress chez certains hommes.
  • Sphincter artificiel gonflable.  Cet appareil implanté chirurgicalement est plus souvent utilisé pour traiter les hommes. Un brassard, qui s’ajuste autour de la partie supérieure de l’urètre, remplace la fonction du sphincter. Les tubes relient la manchette d’un ballon de régulation de pression dans la région pelvienne et une pompe à commande manuelle dans le scrotum. Bien que rarement utilisé aux États-Unis chez les femmes, si le dispositif est implanté dans une femme, la pompe est dans les lèvres.

Mode de vie et des remèdes maison

Habitudes de vie saines peuvent aller un long chemin vers soulager les symptômes de l’incontinence de stress.

  • Perdre du poids supplémentaire.  Si vous êtes en surpoids – votre indice de masse corporelle (IMC) est de 25 ou plus – de perdre les kilos superflus peut aider à réduire la pression globale sur la vessie et les muscles du plancher pelvien. Perte de poids modérée peut nettement aider à améliorer votre incontinence de stress. Parlez-en à votre médecin pour obtenir des conseils sur la perte de poids.
  • Ajoutez des fibres à votre alimentation.  Si la constipation chronique contribue à votre incontinence urinaire, en gardant vos selles douce et régulière réduit la souche qui est placé sur les muscles du plancher pelvien. Mangez des aliments riches en fibres – grains entiers, les légumineuses, les fruits et légumes – pour aider à soulager et à prévenir la constipation.
  • Évitez de manger ou de boire des substances qui peuvent irriter votre vessie.  Si vous avez l’incontinence mixte et vous savez que la consommation de café ou de thé (régulier ou décaféiné) tout au long de la journée tend à vous faire uriner plus fréquemment et de fuite, essayez d’arrêter cette boisson, surtout les jours vous ne voulez vraiment pas être dérangé par les fuites.
  • Je ne fume pas.  Fumer peut entraîner une toux chronique sévère, qui peut aggraver les symptômes de l’incontinence de stress. Le tabagisme est également associé à une baisse de votre capacité de transport d’oxygène, un facteur pensé à augmenter le risque de vessie hyperactive. Et le tabagisme est associée au cancer de la vessie.

Adaptation et soutien

Les traitements pour l’incontinence d’effort peut généralement réduire considérablement, voire éliminer, les fuites urinaires et vous aider à reprendre le contrôle de votre vessie. La composante envie de l’incontinence de l’incontinence mixte peut être très difficile à traiter, et vous pouvez avoir besoin de soutien.

Sortir et environ

Le maintien de votre connexion avec la famille, les amis et les collègues de travail peut éviter le sentiment d’isolement et de dépression qui peuvent accompagner l’incontinence. Être préparé peut aider à vous sentir plus à l’aise quand vous êtes dehors et environ:

  • Faites le plein de fournitures.  Emportez suffisamment de tampons d’incontinence ou sous-vêtements protecteurs et peut-être un changement de vêtements. produits d’incontinence sont discrets et peuvent souvent être rangé dans un sac à main spacieux ou un petit sac à dos. Fournitures supplémentaires et des vêtements de rechange peuvent être conservées dans le coffre de votre voiture ou un sac à dos pour une utilisation en cas de besoin.
  • Scout à votre destination.  Familiarisez-vous avec les toilettes disponibles à votre destination. Choisissez sièges qui permet un accès facile à des toilettes.
  • Prenez bien soin de votre peau.  contact prolongé avec des vêtements humides peut provoquer une irritation ou des plaies peau. Gardez votre peau sèche en changeant vos vêtements quand ils sont mouillés et l’application d’une crème de protection si votre peau est souvent humide.

Sexualité et incontinence

Fuites d’urine pendant les rapports sexuels peut être bouleversant, mais il ne doit pas nécessairement prendre le chemin de l’intimité et de plaisir:

  • Discutez avec votre partenaire.  Aussi difficile que cela puisse être un premier temps, être franc avec votre partenaire de vos symptômes. La compréhension et la volonté de répondre à vos besoins d’un partenaire peuvent faire vos symptômes beaucoup plus facile à manipuler.
  • Vider votre vessie à l’avance.  Afin de réduire vos chances de fuite, éviter de boire des liquides pour une heure ou deux avant le rapport sexuel et vider votre vessie avant intimité commence.
  • Essayez une position différente.  Modification des positions peut faire moins de fuites susceptibles de vous. Pour les femmes, étant sur ​​le dessus donne généralement un meilleur contrôle des muscles pelviens.
  • Vos exercices de Kegel.  pelvien exercices des muscles du plancher (exercices de Kegel) renforcer vos muscles du plancher pelvien et réduire les fuites d’urine.
  • Être préparé.  Avoir des serviettes à portée de main ou l’aide de tampons jetables sur votre lit peut aider à soulager votre inquiétude à propos de la fuite et contenir toute fuite.

Demander de l’aide

Être incontinent n’est jamais la norme que vous vieillissez. Les traitements sont généralement disponibles pour réduire de manière significative les effets de l’incontinence sur votre vie.L’incontinence d’effort peut souvent être guéri.

Trouver un médecin qui est prêt à travailler avec vous pour déterminer la meilleure façon de traiter votre incontinence. Choisir les bons traitements pour vous devrait être un partenariat.Si le premier médecin ne veut pas discuter les avantages et les inconvénients de ces nombreuses options avec vous, trouver un autre qui le fera.

Vous pourriez envisager de rejoindre un groupe de soutien. Des organisations telles que l’Association nationale pour la continence peuvent vous fournir des ressources et des informations sur les personnes qui souffrent de l’incontinence de stress. Les groupes de soutien offrent une occasion d’exprimer leurs préoccupations et souvent source de motivation pour maintenir des stratégies d’auto-soins.

Powered by: Wordpress