Le jeu compulsifLe jeu compulsif est le besoin irrépressible de continuer à jouer malgré le péage qu’il prend sur votre vie. Si vous êtes sujettes au jeu compulsif, vous pouvez toujours chasser paris, mentir ou de cacher votre comportement et recourir au vol ou à la fraude à l’appui de votre dépendance.

Le jeu compulsif est une maladie grave qui peut détruire des vies. Bien que le traitement de jeu compulsif peut être difficile, beaucoup de joueurs compulsifs ont trouvé de l’aide grâce à un traitement professionnel.

Symptômes

Les signes et symptômes de l’compulsif (pathologique) jeu sont les suivants:

  • Gagner un frisson de prendre de gros risques de jeu
  • Prendre des risques de jeu de plus en plus grandes
  • Une préoccupation avec le jeu
  • Revivre expériences de jeu passées
  • Le jeu comme un moyen d’échapper à des problèmes ou des sentiments d’impuissance, de culpabilité ou de dépression
  • Prendre le temps de travail ou la vie de famille pour jouer
  • Dissimuler jeu
  • Sentiment de culpabilité ou de remords après avoir joué
  • Emprunter de l’argent ou de voler pour jouer
  • Efforts ont échoué à réduire le jeu
  • Mentir pour cacher le jeu

Le jeu compulsif commence généralement à la fin des années de l’adolescence. En de rares occasions, le jeu devient un problème avec le premier pari. Mais le plus souvent, un problème de jeu progresse au fil du temps. En fait, beaucoup de gens passent des années en appréciant le jeu social sans aucun problème. Mais le jeu ou la vie des contraintes plus fréquentes peuvent transformer le jeu occasionnel en quelque chose de beaucoup plus grave. Pendant les périodes de stress ou la dépression, l’envie de jouer peut être particulièrement soporifique.Finalement, une personne avec un problème de jeu devient presque totalement absorbé par le jeu et obtenir de l’argent pour jouer.

Pour la plupart des joueurs compulsifs, le pari n’est pas tant une question d’argent car il s’agit de l’excitation. Soutenir le jeu de frisson fournit habituellement consiste à prendre de plus en plus des risques plus importants et de placer des paris plus grandes. Ces paris peuvent impliquer des sommes que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Contrairement à la plupart des joueurs occasionnels, les joueurs compulsifs sont obligés de continuer à jouer pour récupérer leur argent – une tendance qui devient de plus en plus destructrices au fil du temps.

Quand consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale
ont de la famille, des amis ou des collègues exprimé sa préoccupation au sujet de votre jeu? Si oui, écouter leurs soucis. Parce que le déni est presque toujours une caractéristique de comportement compulsif ou addictif, il peut être difficile pour vous de reconnaître que vous avez un problème et demander un traitement.

Le jeu est hors de contrôle si:

  • Cela affecte vos relations, vos finances ou votre vie de travail
  • Vous n’êtes consacrer plus de temps et d’énergie à des activités de jeux de hasard
  • Vous avez essayé en vain d’arrêter ou de réduire votre jeu
  • Vous essayez de cacher votre jeu de professionnels familiales ou de santé
  • Vous recourez au vol ou à la fraude pour obtenir l’argent du jeu
  • Vous demandez aux autres de vous renflouer des difficultés financières parce que vous avez joué l’argent de côté

Causes

Exactement ce qui provoque quelqu’un pour jouer compulsivement n’est pas bien comprise.Comme de nombreux problèmes, le jeu compulsif peut résulter d’une combinaison de facteurs biologiques, génétiques et environnementaux.

Les facteurs de risque

Le jeu compulsif touche les hommes et les femmes et transcende les clivages culturels et socio-économique. Bien que la plupart des gens qui jouent aux cartes ou parier jamais développer un problème de jeu, certains facteurs sont plus souvent associés à des joueurs compulsifs:

  • Autre comportement ou des troubles de l’humeur.  des gens qui semblent jouer compulsivement ont souvent des problèmes de toxicomanie, troubles de l’humeur et de la personnalité, ainsi que l’attention avec hyperactivité (TDAH). Beaucoup de joueurs compulsifs d’alcool d’abus, et de nombreux joueurs compulsifs souffrir de dépression majeure.
  • Age.  jeu compulsif est plus fréquent chez les jeunes.
  • Sex.  du jeu compulsif est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Les femmes qui ne Gamble commencent généralement plus tard dans la vie, sont plus susceptibles de souffrir de dépression et de jouer comme un moyen d’échapper aux problèmes, et peuvent devenir dépendants plus rapidement.Mais au cours des dernières années, le jeu tendances chez les hommes et les femmes sont devenues plus similaires.
  • influence de la famille.  Si vos parents ont un problème de jeu, les chances sont plus grandes que vous aussi.
  • Les médicaments utilisés pour traiter la maladie de Parkinson.  médicaments appelés agonistes dopaminergiques ont un effet secondaire rare qui se traduit par un comportement compulsif chez certaines personnes.
  • Certaines caractéristiques de la personnalité.  étant très concurrentiel, un bourreau de travail, agités et sont facilement s’ennuyer peuvent augmenter votre risque.

Complications

Le jeu compulsif peut avoir des conséquences profondes et durables pour votre vie, y compris:

  • Les problèmes relationnels
  • Les problèmes financiers, y compris la faillite
  • Les problèmes juridiques ou à l’incarcération
  • La perte d’emploi ou de stigmatisation professionnel
  • Développement de problèmes associés, tels que l’alcool ou la toxicomanie
  • Suicide

Préparation pour votre rendez-vous

Si vous avez fait le choix de demander de l’aide pour votre jeu, vous avez pris une première étape importante. Commencez par en parler à votre médecin de soins primaires. Si il semble que vous avez un sérieux problème, vous aurez probablement être référé à un professionnel de la santé mentale pour une évaluation et un traitement. Ces suggestions peuvent vous aider à tirer le meilleur parti de vos rendez-vous:

  • Notez tous les sentiments que vous éprouvez,  même si elles ne semblent pas liés à votre problème. N’oubliez pas de noter ce qui déclenche votre jeu, si vous avez essayé de résister à l’envie de jouer, et l’effet que le jeu a eu sur votre vie.
  • Écrivez clés renseignements personnels,  y compris les contraintes majeures ou des changements récents de la vie.
  • Faites une liste de tous les médicaments,  ainsi que des vitamines ou des suppléments, que vous prenez. Mieux encore, prendre les bouteilles d’origine et une liste écrite des dosages et des directions.

Tests et le diagnostic

Pour être diagnostiqué avec le jeu compulsif, vous devez répondre aux critères des symptômes énoncés dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM).Ce manuel est publié par l’American Psychiatric Association et est utilisé par les prestataires de santé mentale pour diagnostiquer les troubles mentaux et les compagnies d’assurance à rembourser pour le traitement.

Les critères du DSM pour le diagnostic du jeu pathologique exigent qu’au moins cinq des signes et symptômes suivants doivent être présents:

  • Se préoccuper de jeu, comme revivant des expériences de jeu passées ou la planification des moyens d’obtenir de l’argent de jeu.
  • Ayant besoin de jouer avec des sommes d’argent croissantes pour devenir excité
  • Essayer de réduire le jeu, sans succès
  • Obtenir agité ou irritable lorsque vous essayez de réduire le jeu
  • Le jeu comme un moyen d’échapper à des problèmes ou pour soulager un sentiment d’impuissance ou de tristesse
  • Chasing pertes, ou d’essayer de récupérer l’argent perdu par jeu plus
  • Mentir aux membres de la famille, des thérapeutes ou autres pour dissimuler l’ampleur du jeu
  • Commettre une fraude, de vol ou d’autres actes illégaux pour l’amour du jeu
  • Compromettre ou de perdre une relation importante, le travail, ou les possibilités d’éducation ou de carrière à cause du jeu.
  • En ce qui concerne les autres pour l’argent lorsque la situation financière devient désespérée

Parce que le jeu excessif peut parfois être le signe d’un trouble bipolaire, les prestataires de santé mentale prennent soin d’éliminer cette maladie avant de faire un diagnostic.

Traitements et des médicaments

Traiter le jeu compulsif peut être difficile. C’est en partie parce que la plupart des gens ont du mal à admettre qu’ils ont un problème. Pourtant, une composante majeure du traitement est efficace sur la reconnaissance que vous êtes un joueur compulsif. Si votre famille ou votre employeur vous poussés à la thérapie, vous pouvez vous retrouver à résister traitement. Mais le traitement d’un problème de jeu peut vous aider à retrouver un sentiment de contrôle – et peut-être même aider à guérir les relations ou les finances endommagés.

Le traitement de la dépendance au jeu comporte trois approches principales:

  • Psychothérapie.  des traitements psychologiques, comme la thérapie comportementale ou une thérapie cognitivo-comportementale, peut être bénéfique pour le jeu compulsif.Thérapie comportementale utilise exposition systématique au comportement que vous voulez désapprendre (jeu) et vous enseigne des techniques pour réduire votre envie de jouer. Thérapie cognitivo-comportementale se concentre sur l’identification des croyances malsaines, irrationnel et négatives et les remplacer par celles qui sont saines et positives.
  • . Médicaments  antidépresseurs et stabilisateurs de l’humeur peuvent aider les problèmes qui vont souvent de pair avec le jeu compulsif – comme la dépression, le trouble obsessionnel compulsif ou TDAH – mais pas nécessairement jeu compulsif lui-même. Des médicaments appelés antagonistes des narcotiques, qui ont été jugés utiles dans le traitement de la toxicomanie, peut aider à traiter le jeu pathologique.
  • Les groupes d’entraide.  Certaines personnes trouvent des groupes d’entraide, comme Gamblers Anonymes, une partie utile du traitement.

Même avec un traitement, vous pouvez revenir au jeu, surtout si vous passez du temps avec des gens qui jouent ou dans des environnements de jeux. Si vous sentez que vous commencez le jeu à nouveau, contactez votre fournisseur de soins ou un sponsor immédiatement pour parer à une rechute à part entière.

Adaptation et soutien

L’appel du jeu est difficile à surmonter si vous continuez à penser que vous allez gagner la prochaine fois que vous jouez. Voici quelques techniques de récupération qui peuvent vous aider à rester concentré sur la résistance de la demande instamment de jeu compulsif:

  • Dites-vous que c’est trop risqué pour jouer du tout. Un pari conduit généralement à un autre et un autre.
  • Donnez-vous la permission de demander de l’aide, dans le cadre de la réalisation de cette volonté pure ne suffit pas à surmonter le jeu compulsif.
  • Restez concentré sur votre objectif numéro 1: ne pas jouer. La capacité d’adaptation afin de mieux gérer les autres problèmes dans votre vie peut être lancée que lorsque vous ne jouez.
  • Reconnaître et éviter les situations qui déclenchent votre envie de parier.

Les membres des familles des joueurs compulsifs peuvent obtenir des conseils, même si le joueur n’est pas disposé à participer à une thérapie.

Prévention

Il n’ya aucun moyen éprouvé de prévenir un problème de jeu de se produire ou se reproduire.Mais si vous avez des facteurs de risque pour le jeu compulsif, en évitant le jeu sous n’importe quelle forme, les gens qui jouent et des lieux où le jeu se produit peut aider. Obtenir un traitement dès les premiers signes d’un problème peut aider à prévenir un trouble du jeu de s’aggraver.