Maladie Traitement

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2Le diabète de type 2, autrefois connue comme l’adulte ou diabète non insulino-dépendant, est une maladie chronique qui affecte la façon dont votre corps métabolise le sucre (glucose), principale source d’énergie de votre corps.

Avec le diabète de type 2, votre corps soit résiste aux effets de l’insuline – une hormone qui régule la circulation du sucre dans vos cellules – ou ne produit pas suffisamment d’insuline pour maintenir un niveau normal de glucose. Non traité, le diabète de type 2 peut être mortelle.

Plus fréquente chez les adultes, le diabète de type 2 touche de plus en plus d’enfants que l’obésité augmente enfance. Il n’y a pas de remède pour le diabète de type 2, mais vous pouvez gérer l’état de bien manger, l’exercice et maintenir un poids sain. Si le régime et l’exercice ne contrôlent pas votre taux de sucre dans le sang, vous pouvez avoir besoin de médicaments contre le diabète ou un traitement à l’insuline.

Symptômes

De type 2 symptômes du diabète peuvent se développer lentement. En fait, vous pouvez avoir le diabète de type 2 pendant des années sans le savoir. Rechercher pour:

  • Augmentation de la soif et des mictions fréquentes. bâtiment excès de sucre dans le sang provoque fluide à être tiré à partir des tissus. Cela peut vous laisser soif. Par conséquent, vous pouvez boire – et uriner – plus que d’habitude.
  • Augmentation de la faim.  Sans assez d’insuline pour déplacer le sucre dans vos cellules, vos muscles et vos organes sont épuisées d’énergie. Cela déclenche la faim intense.
  • La perte de poids.  Malgré manger plus que d’habitude pour soulager la faim, vous pouvez perdre du poids. Sans la capacité de métaboliser le glucose, le corps utilise les carburants de remplacement stockées dans le muscle et la graisse. Les calories sont perdus excès de glucose est libéré dans l’urine.
  • Fatigue.  Si vos cellules sont privées de sucre, vous pouvez devenir fatigué et irritable.
  • Vision floue.  Si votre glycémie est trop élevée, le liquide peut être tiré à partir des lentilles de vos yeux. Cela peut affecter votre capacité de se concentrer clairement.
  • Plaies qui guérissent lentement ou des infections fréquentes.  diabète de type 2 affecte votre capacité à guérir et à résister aux infections.
  • . Zones de la peau noircie  Certaines personnes atteintes de diabète de type 2 ont des taches de noir, peau veloutée dans les plis et replis de leurs corps – généralement dans les aisselles et le cou. Cette condition, appelée acanthosis nigricans, peut être un signe de résistance à l’insuline.

Quand consulter un médecin

Consultez votre médecin si vous remarquez un de type 2 symptômes du diabète.

Causes

Le diabète de type 2 se développe quand le corps devient résistant à l’insuline ou lorsque le pancréas cesse de produire suffisamment d’insuline. Exactement pourquoi cela se produit est inconnu, même si le poids et l’inactivité excès semblent être des facteurs contributifs.

Comment fonctionne l’insuline

L’insuline est une hormone qui est livré par le pancréas, une glande située en arrière et au-dessous de l’estomac.

  • Le pancréas sécrète de l’insuline dans la circulation sanguine.
  • L’insuline circule, permettant sucre pour entrer vos cellules.
  • L’insuline diminue la quantité de sucre dans votre sang.
  • Comme votre taux de sucre dans le sang diminue, il en va de la sécrétion d’insuline par le pancréas.

Le rôle de glucose

Glucose – sucre – est une source principale d’énergie pour les cellules qui composent les muscles et d’autres tissus.

  • Le glucose provient de deux sources principales: l’alimentation et le foie.
  • Le sucre est absorbé dans le sang, où il pénètre dans les cellules à l’aide de l’insuline.
  • Vos magasins du foie et rend le glucose.
  • Lorsque votre taux d’insuline sont bas, comme lorsque vous n’avez pas mangé depuis un moment, le foie décompose le glycogène en glucose pour maintenir votre niveau de glucose dans une fourchette normale.

Dans le diabète de type 2, ce processus fonctionne correctement. Au lieu de déplacer dans vos cellules, le sucre s’accumule dans le sang.

Dans le diabète beaucoup moins commun de type 1, le pancréas produit peu ou pas d’insuline.

Les facteurs de risque

Les chercheurs ne comprennent pas très bien pourquoi certaines personnes développent le diabète de type 2 et d’autres pas. Il est clair, cependant, que certains facteurs augmentent le risque, y compris:

  • Poids.  Etre en surpoids est un facteur de risque pour le diabète de type 2. Le tissu plus de gras que vous avez, les plus résistantes vos cellules deviennent à l’insuline.
  • La répartition des graisses.  Si vos réserves de graisse corporelle principalement dans votre abdomen, votre risque de diabète de type 2 est plus grande que si vos réserves de graisse corporelle ailleurs, comme les hanches et les cuisses.
  • Inactivité.  Moins vous êtes actif, plus votre risque de diabète de type 2. L’activité physique aide à contrôler votre poids, utilise le glucose comme énergie et permet à vos cellules plus sensibles à l’insuline.
  • l’histoire de la famille.  Le risque de diabète de type 2 augmente si votre parent ou un frère a le diabète de type 2.
  • Course.  Bien qu’il ne sait pas pourquoi, les gens de certaines races – y compris les Noirs, les Hispaniques, les Amérindiens et les Asiatiques-Américains – sont plus susceptibles de développer un diabète de type 2 que les Blancs sont.
  • Âge.  Le risque de type 2, l’augmentation du diabète que vous vieillissez, en particulier après 45 ans. C’est probablement parce que les gens ont tendance à faire moins d’exercice, perdre de la masse musculaire et le gain de poids à mesure qu’ils vieillissent.Mais le diabète de type 2 est également en forte augmentation chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes.
  • Le prédiabète.  prédiabète est un état ​​dans lequel votre taux de sucre dans le sang est plus élevé que la normale, mais pas assez élevée pour être classé comme le diabète. Elle n’est pas traitée, le prédiabète progresse souvent au diabète de type 2.
  • Le diabète gestationnel.  Si vous avez développé un diabète gestationnel quand vous étiez enceinte, votre risque de développer un diabète de type 2 plus tard augmente. Si vous avez donné naissance à un bébé pesant plus de 9 livres (4 kg), vous êtes également à risque de diabète de type 2.

Complications

Le diabète de type 2 peut être facile d’ignorer, en particulier dans les premiers stades, lorsque vous vous sentez bien. Mais le diabète affecte de nombreux organes principaux, y compris le cœur, les vaisseaux sanguins, les nerfs, les yeux et les reins. Contrôler votre taux de sucre dans le sang peut aider à prévenir ces complications.

Bien que les complications à long terme du diabète se développent progressivement, ils peuvent éventuellement être invalidantes ou même menacer la vie. Certaines des complications potentielles de diabète comprennent:

  • Coeur et maladie des vaisseaux sanguins.  diabète augmente considérablement le risque de divers problèmes cardio-vasculaires, y compris la maladie coronarienne avec des douleurs thoraciques (angine de poitrine), crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, rétrécissement des artères (athérosclérose) et l’hypertension artérielle. Le risque d’AVC est deux à quatre fois plus élevé pour les personnes atteintes de diabète, et le taux de maladies cardiaques de mort est deux à quatre fois plus élevé pour les personnes atteintes de diabète que pour les personnes sans la maladie, selon l’American Heart Association.
  • Les lésions nerveuses (neuropathie).  L’excès de sucre peut blesser les parois des petits vaisseaux sanguins (capillaires) qui nourrissent les nerfs, surtout dans les jambes.Cela peut provoquer des picotements, engourdissement, de brûlure ou une douleur qui commence généralement à l’extrémité des orteils ou des doigts et se propage progressivement vers le haut. Glycémie mal contrôlée peut éventuellement vous faire perdre tout sens de sensation dans les membres affectés. Les dommages aux nerfs qui contrôlent la digestion peut causer des problèmes avec des nausées, des vomissements, de la diarrhée ou de la constipation. Pour les hommes, la dysfonction érectile peut être un problème.
  • Les lésions rénales (néphropathie).  Les reins contiennent des millions de minuscules amas de vaisseaux sanguins qui filtre les déchets de votre sang. Le diabète peut endommager le système de filtrage délicat. De sévères dommages peuvent conduire à une insuffisance rénale irréversible ou une maladie rénale en phase terminale, nécessitant une dialyse ou une greffe de rein.
  • Les lésions oculaires.  diabète peut endommager les vaisseaux sanguins de la rétine (rétinopathie diabétique), pouvant conduire à la cécité. Le diabète augmente également le risque d’autres problèmes de vision graves, telles que la cataracte et le glaucome.
  • dommages de pied.  lésions nerveuses dans les pieds ou une mauvaise circulation sanguine vers les pieds augmente le risque de diverses complications du pied. Sans traitement, les coupures et les ampoules peuvent devenir des infections graves. De graves dommages pourrait exiger orteil, du pied ou même l’amputation jambe.
  • Affections de la peau et de la bouche.  diabète peut vous laisser plus sensibles aux problèmes de peau, y compris les infections bactériennes et fongiques. Les infections des gencives peuvent aussi être une préoccupation, surtout si vous avez des antécédents de mauvaise hygiène dentaire.
  • L’ostéoporose.  diabète peut entraîner une baisse de la densité minérale osseuse normale, augmente votre risque d’ostéoporose.
  • La maladie d’Alzheimer.  diabète de type 2 peut augmenter le risque de la maladie d’Alzheimer et la démence vasculaire. Le pauvre contrôle de votre taux de sucre sanguin, plus le risque semble être. Donc ce qui relie les deux conditions? Une théorie est que les problèmes cardio-vasculaires provoquées par le diabète pourraient contribuer à la démence en bloquant le flux sanguin vers le cerveau ou causant des accidents vasculaires cérébraux. D’autres possibilités sont que trop d’insuline dans le sang conduit à une inflammation du cerveau, la dégradation, ou l’absence de l’insuline dans le cerveau prive les cellules du cerveau de glucose.
  • Les problèmes d’audition.  diabète peut aussi conduire à des troubles de l’audition.

Préparation pour votre rendez-vous

Votre médecin de famille ou médecin de soins primaires seront probablement diagnostiquer votre diabète de type 2, alors vous référer à un médecin qui se spécialise dans les troubles hormonaux (de endocrinologue). Votre équipe de soins de santé peut également inclure:

  • Diététicien
  • Éducateur agréé en diabète
  • médecin de pieds (pédicure)
  • Médecin qui se spécialise dans les soins des yeux (ophtalmologiste)

Si votre taux de sucre dans le sang est très élevé, votre médecin peut vous envoyer à l’hôpital pour traitement.

Il est bon de se préparer à des rendez-vous avec votre équipe de soins de santé. Voici quelques informations pour vous aider à vous préparer à votre rendez-vous et de savoir à quoi s’attendre de votre médecin.

Ce que vous pouvez faire

  • Soyez au courant des restrictions pré-rendez-vous.  Si votre médecin va tester votre glycémie, vous aurez besoin de s’abstenir de manger ou que de l’eau potable pendant huit heures pour un test de glycémie à jeun ou de quatre heures pour un test de pré-repas . Lorsque vous faites un rendez-vous, demandez si vous devez jeûner.
  • Notez tous les symptômes que vous éprouvez,  y compris tout cela peut sembler sans rapport.
  • Demandez à un membre de la famille ou un ami à vous rejoindre, si possible.Gestion du diabète nécessite bien retenir beaucoup d’informations. Quelqu’un qui vous accompagne souvenez peut-être quelque chose que vous avez manqué.
  • Apportez un cahier et un stylo ou un crayon  pour écrire les informations importantes.
  • Rédiger les questions à poser à votre médecin.

Préparer une liste de questions peut vous aider à tirer le meilleur parti de votre temps avec votre médecin. Pour diabète de type 2, certaines questions fondamentales à poser sont les suivantes:

Surveillance de la glycémie

  • Combien de fois dois-je surveiller ma glycémie?
  • Quelle est ma gamme d’objectifs?

L’évolution des mœurs

  • Quels changements dois-je faire à mon alimentation?
  • Comment puis-je apprendre à compter les glucides dans les aliments?
  • Dois-je consulter un diététicien pour aider à la planification des repas?
  • Combien d’exercice dois-je faire chaque jour?

Médicaments

  • Aurai-je besoin de prendre des médicaments? Si oui, quel type et combien?
  • Ai-je besoin de prendre le médicament à un moment donné de la journée?
  • Dois-je prendre de l’insuline?
  • J’ai d’autres problèmes médicaux. Comment puis-je les gérer ensemble?

Complications

  • Quels sont les signes et les symptômes de l’hypoglycémie?
  • Comment puis-je traiter l’hypoglycémie?
  • Quels sont les signes et symptômes de l’hyperglycémie?
  • Quand dois-je tester pour les cétones, et comment puis-je le faire?

Prise en charge médicale

  • Combien de fois ai-je besoin d’être surveillé de complications du diabète? Ce que les spécialistes dois-je voir?
  • Y at-il des ressources disponibles si je vais avoir du mal à payer les fournitures du diabète?
  • Y at-il des brochures ou autres documents imprimés que je peux emporter avec moi?Quels sites Web recommandez-vous?

N’hésitez pas à poser d’autres questions.

À quoi s’attendre de votre médecin

Votre médecin est susceptible de vous poser un certain nombre de questions, y compris:

  • Comprenez-vous votre plan de traitement et se sentir confiants que vous pouvez suivre?
  • Comment vivez-vous le diabète?
  • Avez-vous vécu une hypoglycémie?
  • Quel est le régime alimentaire d’une journée typique?
  • Est-ce que vous exercez? Si oui, quel type d’exercice? Combien de fois?

Ce que vous pouvez faire dans l’intervalle

Si votre glycémie n’est pas bien contrôlée, ou si vous n’êtes pas sûr de ce qu’il faut faire dans une certaine situation, contactez votre médecin ou votre éducateur spécialisé en diabète.

Tests et le diagnostic

En Juin 2009, un comité international composé d’experts de l’American Diabetes Association, l’Association européenne pour l’étude du diabète et de la Fédération Internationale du Diabète a recommandé que les tests de diabète de type 2 comprennent l’:

  • L’hémoglobine glyquée (HbA1c) de test.  Ce test sanguin indique votre niveau de sucre dans le sang en moyenne pour les deux ou trois derniers mois. On mesure le pourcentage de sucre dans le sang attaché à l’hémoglobine, la protéine de transport de l’oxygène dans les globules rouges. Plus votre taux de sucre dans le sang, l’hémoglobine plus vous aurez de sucre attaché. Un niveau de 6,5 pour cent ou plus de deux tests distincts A1C indique que vous avez le diabète. Un résultat entre 5,7 et 6,4 pour cent est considéré comme le prédiabète, ce qui indique un risque élevé de développer un diabète.Les niveaux normaux sont inférieurs à 5,7 pour cent.

Si le test A1C n’est pas disponible, ou si vous avez certaines conditions – comme si vous êtes enceinte ou une forme rare de l’hémoglobine (connu comme une variante de l’hémoglobine) – qui peuvent faire le test A1C inexactes, votre médecin peut utiliser les tests suivants pour diagnostiquer le diabète:

  • Test de glycémie aléatoire.  Un échantillon de sang sera prise à un moment aléatoire.les valeurs de glycémie sont exprimées en milligrammes par décilitre (mg / dl) ou millimoles par litre (mmol / L). Peu importe lors de la dernière mangé, un niveau de sucre dans le sang aléatoire de 200 mg / dL (11,1 mmol / L) ou plus suggère diabète, en particulier lorsqu’il est couplé avec l’un des signes et symptômes du diabète, comme des mictions fréquentes et une soif extrême. Un niveau de 140 mg / dL (7,8 mmol / L) et 199 mg / dL (11,0 mmol / L) est considéré comme le prédiabète, qui vous met à risque plus élevé de développer un diabète. Un niveau de sucre dans le sang inférieur à 140 mg / dL (7,8 mmol / L) est normal.
  • Le jeûne test de glycémie.  Un échantillon de sang sera prise après une nuit de jeûne.Un niveau de sucre dans le sang à jeun inférieure à 100 mg / dL (5,6 mmol / L) est normal.Un niveau de sucre dans le sang à jeun de 100 à 125 mg / dL (5.6 à 6.9 mmol / L) est considéré comme le prédiabète. Si c’est 126 mg / dL (7 mmol / L) ou plus sur deux tests distincts, vous avez le diabète.
  • Test oral de tolérance au glucose.  Pour ce test, qui est rarement plus utilisé, vous jeûne de la nuit, et le niveau de sucre dans le sang à jeun est mesurée. Ensuite, vous buvez un liquide sucré, et les niveaux de sucre dans le sang sont testés périodiquement pour les deux prochaines heures. Un niveau de sucre dans le sang inférieur à 140 mg / dL (7,8 mmol / L) est normal. Une lecture de plus de 200 mg / dl (11,1 mmol / L) après deux heures indique le diabète. Une lecture entre 140 et 199 mg / dL (7,8 mmol / L et 11,0 mmol / L) indique prédiabète.

L’American Diabetes Association recommande le dépistage systématique du diabète de type 2 à partir de 45 ans, surtout si vous êtes en surpoids. Si les résultats sont normaux, répéter le test tous les trois ans. Si les résultats sont à la limite, demandez à votre médecin quand revenir pour un autre test. Le dépistage est également recommandé pour les personnes qui sont moins de 45 ans et en surpoids si il ya une autre maladie cardiaque ou de diabète facteurs de risque présents, comme un mode de vie sédentaire, une histoire de famille de diabète de type 2, des antécédents personnels de diabète gestationnel ou de la pression artérielle supérieure à 135 / 80 millimètres de mercure (mm de Hg).

Si vous êtes diagnostiqué avec le diabète, le médecin peut faire d’autres tests pour distinguer entre le type 1 et le diabète de type 2 – qui nécessitent souvent des traitements différents.

Après le diagnostic

taux d’HbA1c doivent être vérifiés entre deux et quatre fois par an. Votre objectif cible d’A1C peut varier en fonction de votre âge et d’autres facteurs. Cependant, pour la plupart des gens, l’American Diabetes Association recommande un taux d’HbA1c inférieur à 7 pour cent.Demandez à votre médecin ce que votre cible d’A1C est.

L’American Diabetes Association a une formule qui traduit le taux d’HbA1c dans ce qui est connu comme une glycémie moyenne estimée (GCE). Le eAG corrélation plus étroite avec les quotidiens lectures de sucre dans le sang. Un A1C de 7 pour cent se traduit par une eAG de 154 mg / dL (8,5 mmol / L).

En comparaison avec les tests de glycémie quotidiennes répétées, les tests A1C mieux indique à quel point votre plan de traitement du diabète travaille. Un taux d’HbA1c élevée peut signaler la nécessité d’un changement de médicament ou d’un plan de repas.

En plus du test A1C, le médecin prélève des échantillons de sang et d’urine régulièrement pour vérifier votre taux de cholestérol, la fonction thyroïdienne, la fonction hépatique et la fonction rénale. Le médecin évaluera également votre tension artérielle. Yeux et des pieds des examens réguliers sont également importants.

Traitements et des médicaments

Traitement pour le diabète de type 2 nécessite un engagement à vie à:

  • surveillance de la glycémie
  • Une saine alimentation
  • L’exercice régulier
  • Peut-être, médicaments contre le diabète ou un traitement à l’insuline

Ces mesures aideront à maintenir votre taux de sucre dans le sang proche de la normale, ce qui peut retarder ou prévenir des complications.

La surveillance de votre taux de sucre sanguin

En fonction de votre plan de traitement, vous pouvez consulter et enregistrer votre taux de sucre dans le sang une fois par jour ou plusieurs fois par semaine. Demandez à votre médecin à quelle fréquence il veut que vous vérifiez votre taux de sucre sanguin. Une surveillance étroite est la seule façon de vous assurer que votre taux de sucre dans le sang reste dans votre gamme de cible.

Même si vous mangez sur un calendrier rigide, la quantité de sucre dans votre sang peut changer de façon imprévisible. Avec l’aide de votre équipe de traitement du diabète, vous apprendrez comment votre sang niveau de sucre modifications en réponse à:

  • Alimentaire.  quoi et combien vous mangez affectent votre taux de sucre dans le sang.sucre dans le sang est généralement plus élevé une à deux heures après un repas.
  • L’activité physique.  L’activité physique se déplace le sucre de votre sang dans vos cellules. Le plus vous êtes actif, plus votre niveau de sucre dans le sang.
  • Médicaments.  Tous les médicaments que vous prenez peuvent affecter votre taux de sucre dans le sang, ce qui nécessite parfois des changements dans votre plan de traitement du diabète.
  • Maladie.  Pendant un rhume ou une autre, votre corps va produire des hormones qui augmentent votre niveau de sucre dans le sang.
  • Alcool.  L’alcool et les substances que vous utilisez pour faire des boissons mixtes peuvent provoquer sucre soit artérielle élevée ou faible, en fonction de combien vous buvez et que vous mangez en même temps.
  • Stress.  Les hormones de votre corps peut produire en réponse à un stress prolongé peut empêcher l’insuline de fonctionner correctement.
  • Pour les femmes, les fluctuations des niveaux d’hormones.  Comme votre taux d’hormones fluctuent au cours de votre cycle menstruel, aussi bien que votre taux de sucre dans le sang – en particulier dans la semaine avant votre période. La ménopause peut déclencher les fluctuations de votre taux de sucre dans le sang ainsi.

Une saine alimentation

Contrairement à la croyance populaire, il n’y a pas de régime de diabète. Cependant, il est important de centrer votre alimentation sur ces riches en fibres, les aliments faibles en gras:

  • Fruits
  • Légumes
  • Les grains entiers

Vous aurez également besoin de manger moins de produits d’origine animale, de glucides raffinés et les sucreries.

Une diététiste peut vous aider à mettre sur pied un plan de repas qui répond à vos objectifs de santé, les préférences alimentaires et mode de vie. Rappelez-vous l’importance de la cohérence. Pour garder votre taux de sucre sanguin en équilibre, essayez de manger la même quantité de nourriture avec la même proportion de glucides, de protéines et de graisses à la même heure chaque jour.

Les aliments à faible indice glycémique peuvent également être utiles. L’index glycémique est une mesure de la rapidité d’un aliment entraîne une augmentation de votre taux de sucre dans le sang. Les aliments ayant un indice glycémique élevé augmentent rapidement votre taux de sucre dans le sang. Les aliments à faible indice glycémique peuvent vous aider à atteindre un taux de sucre sanguin plus stable. Les aliments à faible indice glycémique sont généralement des aliments qui sont riches en fibres.

L’activité physique

Tout le monde a besoin d’exercice aérobie régulier, et les personnes qui ont le diabète de type 2 ne font pas exception. Obtenez OK de votre médecin avant de commencer un programme d’exercice. Ensuite, choisissez des activités que vous aimez, comme la marche, la natation ou le vélo. Quoi de plus important fait partie de l’activité physique à votre routine quotidienne. Visez au moins 30 minutes d’exercice aérobique la plupart des jours de la semaine. Exercices d’étirement et de musculation sont également important. Si vous n’avez pas été actif pendant un certain temps, commencez lentement et augmentez graduellement.

Rappelez-vous que l’activité physique diminue la glycémie. Vérifiez votre niveau de sucre dans le sang avant toute activité. Vous pourriez avoir besoin de manger une collation avant l’exercice pour aider à prévenir l’hypoglycémie si vous prenez des médicaments pour le diabète qui réduisent votre taux de sucre dans le sang.

Médicaments contre le diabète et l’insulinothérapie

Certaines personnes qui ont le diabète de type 2 peuvent gérer leur glycémie avec le régime et l’exercice seul, mais beaucoup besoin de médicaments contre le diabète ou un traitement à l’insuline. La décision sur laquelle les médicaments sont mieux dépend de nombreux facteurs, y compris votre niveau de sucre dans le sang et d’autres problèmes de santé que vous avez.Votre médecin pourrait même associer plusieurs médicaments de classes différentes pour vous aider à contrôler votre taux de sucre dans le sang de plusieurs manières différentes.

  • Médicaments contre le diabète.  Souvent, les gens qui sont nouvellement diagnostiqués seront prescrits metformine (Glucophage, Glumetza, d’autres), un médicament contre le diabète qui améliore la sensibilité de vos tissus de l’organisme à l’insuline et diminue la production de glucose dans le foie. Votre médecin pourra également recommander des changements de mode de vie, comme la perte de poids et devenir plus actifs.Lorsque la metformine ne suffit pas pour contrôler votre taux de glucose, d’autres médicaments par voie orale ou par injection peuvent être ajoutés pour traiter le diabète de type 2. Médicaments glucose inférieure de différentes manières. Certains médicaments contre le diabète stimulent le pancréas à produire et à libérer plus d’insuline. Ils comprennent le glipizide (Glucotrol), le glyburide (Diabeta, Glynase) et le glimépiride (Amaryl). D’autres encore bloquent l’action des enzymes qui décomposent les glucides dans l’intestin, comme l’acarbose (Precose), ou font les tissus plus sensibles à l’insuline, tels que la metformine (Glucophage) ou la pioglitazone (Actos).

Si vous ne pouvez pas prendre de metformine, d’autres médicaments par voie orale comprennent:

  • La sitagliptine (Januvia)
  • La saxagliptine (Onglyza)
  • Le répaglinide (Prandin)
  • Natéglinide (Starlix)

Médicaments récemment approuvés administrés par injection sont:

  • L’exénatide (Byetta)
  • Le liraglutide (Victoza)

Discuter les avantages et les inconvénients de différents médicaments avec votre médecin.Ensemble, vous pouvez décider quel médicament vous convient le mieux compte tenu de nombreux facteurs, y compris les coûts et d’autres aspects de votre santé. Rosiglitazone (Avandia) a été liée à des attaques cardiaques, et son utilisation a été restreinte par la FDA.

En plus de médicaments contre le diabète, votre médecin peut vous prescrire un traitement par aspirine à faible dose ainsi que la pression artérielle et le cholestérol abaissant des médicaments pour aider à prévenir les maladies cardiaques et des vaisseaux sanguins.

  • L’insulinothérapie.  Certaines personnes qui ont le diabète de type 2 ont besoin d’un traitement à l’insuline ainsi. Parce que la digestion normale interfère avec l’insuline pris par la bouche, l’insuline doit être injectée.Les injections d’insuline impliquent l’utilisation d’une aiguille fine et d’une seringue ou un stylo injecteur d’insuline – un dispositif qui ressemble à un stylo à encre, à l’exception de la cartouche est remplie avec de l’insuline.

    Types d’insuline sont nombreux et comprennent l’insuline à action rapide, l’insuline à action prolongée et options intermédiaires. Exemples:

  • L’insuline lispro (Humalog)
  • L’insuline asparte (Novolog)
  • L’insuline glargine (Lantus)
  • L’insuline détémir (Levemir)
  • L’insuline isophane (Humulin N, Novolin N)

Selon vos besoins, votre médecin peut vous prescrire un mélange de types d’insuline à utiliser tout au long de la journée et de la nuit.

La chirurgie bariatrique

Si vous avez le diabète de type 2 et votre indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 35, vous pourriez être un candidat pour la chirurgie de perte de poids (chirurgie bariatrique). les niveaux de sucre dans le sang revient à la normale en 55 à 95 pour cent des personnes atteintes de diabète, selon la procédure réalisée. Chirurgies qui contournent une partie de l’intestin grêle ont plus d’effet sur les niveaux de sucre dans le sang que les autres chirurgies de perte de poids. Cependant, la chirurgie est cher et il ya des risques, y compris un faible risque de la mort. En outre, les changements de mode de vie drastiques sont nécessaires et les complications à long terme peuvent inclure des carences nutritionnelles et l’ostéoporose.

Grossesse

Les femmes atteintes de diabète de type 2 devront probablement modifier leur traitement pendant la grossesse. Bien qu’il n’y ait aucune preuve que la metformine est nocif à un foetus croissant, les études n’ont pas été faites pour établir définitivement son innocuité pendant la grossesse. Ainsi, pendant la grossesse, vous aurez probablement être basculé à l’insulinothérapie. Aussi, beaucoup de médicaments pour la pression artérielle et le cholestérol-abaissement ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse. Si vous avez des signes de rétinopathie diabétique, il peut s’aggraver pendant la grossesse. Visitez votre ophtalmologiste pendant le premier trimestre de votre grossesse et à un an post-partum.

Signes de problème

Parce que de nombreux facteurs peuvent affecter votre taux de sucre dans le sang, des problèmes se posent parfois. Ces conditions nécessitent des soins immédiats, parce que si elle n’est pas traitée, des convulsions et une perte de conscience (coma) peuvent se produire.

  • Glycémie élevée (hyperglycémie).  Votre taux de sucre dans le sang peut augmenter pour de nombreuses raisons, y compris de manger trop, être malade ou ne prenant pas assez de médicaments hypoglycémiants. Vérifiez votre niveau de sucre dans le sang souvent, et de surveiller les signes et symptômes de l’hyperglycémie – miction fréquente, une soif accrue, bouche sèche, vision trouble, la fatigue et des nausées. Si vous avez une hyperglycémie, vous aurez besoin d’ajuster votre plan de repas, les médicaments ou les deux.
  • Augmentation des cétones dans votre urine (acidocétose diabétique). Si vos cellules sont privées d’énergie, votre corps peut commencer à décomposer la graisse.Cela produit des acides toxiques connus comme des cétones. Regarder pour la perte d’appétit, faiblesse, vomissements, fièvre, douleurs à l’estomac et souffle l’odeur. Vous pouvez vérifier votre cétonurie excès avec un kit sur-the-counter test de cétones. Si vous avez des cétones excès dans les urines, consultez immédiatement votre médecin ou obtenir des soins d’urgence. Cette condition est plus fréquente chez les personnes atteintes de diabète de type 1.
  • Syndrome hyperosmolaire hyperglycémique non cétosique (HHNS).  signes et symptômes de cette maladie mortelle comprend un taux de sucre sanguin lecture supérieure à 600 mg / dL (33,3 mmol / L), sécheresse de la bouche, soif extrême, une fièvre supérieure à 101 ° F (38 ° C) , somnolence, confusion, perte de vision, des hallucinations et des urines foncées. HHNS est causée par le sucre de sang exorbitants qui tourne sang épais et sirupeux. Il a tendance à être plus fréquente chez les personnes âgées atteintes de diabète de type 2, et il est souvent précédée par une maladie ou d’une infection. HHNS développe habituellement quelques jours ou semaines. Appelez votre médecin ou consultez immédiatement un médecin si vous présentez des signes ou des symptômes de cette maladie.
  • Sucre dans le sang (hypoglycémie).  Si votre taux de sucre dans le sang est inférieur à la fourchette cible, il est connu comme le sucre dans le sang. Votre taux de sucre dans le sang peut tomber pour de nombreuses raisons, y compris de sauter un repas et faire plus d’activité physique que la normale. Cependant, l’hypoglycémie est plus probable si vous prenez des médicaments hypoglycémiants qui favorisent la sécrétion d’insuline ou si vous prenez de l’insuline.

Vérifiez votre niveau de sucre dans le sang régulièrement et surveiller les signes et symptômes de l’hypoglycémie – transpiration, tremblements, faiblesse, faim, vertiges, maux de tête, vision floue, palpitations cardiaques, troubles de l’élocution, de la somnolence, de la confusion et des convulsions.

Si vous développez une hypoglycémie pendant la nuit, vous pourriez vous réveiller avec un pyjama trempé de sueur ou un mal de tête. Merci à un effet de rebond naturel, l’hypoglycémie nocturne peuvent provoquer une glycémie anormalement élevée lire la première chose le matin.

Si vous avez des signes ou des symptômes de glycémie faible, mangez ou buvez quelque chose qui va rapidement augmenter votre niveau de sucre dans le sang – jus de fruits, des comprimés de glucose, des bonbons durs, régulière (pas de régime) de soude ou d’une autre source de sucre. Refaites le test en 15 minutes pour être sûr que votre taux de glucose dans le sang sont normaux. S’ils ne sont pas, de traiter à nouveau et refaire le test en 15 minutes. Si vous perdez conscience, un membre de la famille ou un contact étroit peut-être besoin de vous faire une injection d’urgence de glucagon, une hormone qui stimule la libération de sucre dans le sang.

Mode de vie et des remèdes maison

Une gestion prudente du diabète de type 2 peut réduire votre risque de grave – complications – parfois mortelles. Voici quelques conseils:

  • Engagez-vous à gérer votre diabète.  Apprenez tout ce que vous pouvez sur le diabète de type 2. Faites une alimentation saine et une activité physique à votre routine quotidienne. Établir une relation avec un éducateur en diabète, et demandez à votre équipe de traitement du diabète de l’aide quand vous en avez besoin.
  • Identifiez-vous.  Porter un tag ou un bracelet qui dit que vous souffrez de diabète.Gardez une trousse de glucagon à proximité en cas d’urgence faible de sucre dans le sang – et assurez-vous que vos amis et vos proches savent comment l’utiliser.
  • Planifier un examen physique annuel et des examens ophtalmologiques réguliers. Vos contrôles réguliers de diabète ne sont pas destinés à remplacer les examens médicaux annuels ou des examens réguliers de la vue. Au cours de la physique, votre médecin recherchera des complications liées au diabète, ainsi que l’écran pour d’autres problèmes médicaux. Votre spécialiste de soins de la vue vérifier les signes de détérioration de la rétine, la cataracte et le glaucome.
  • Gardez vos vaccinations à jour.  glycémie élevée peut affaiblir votre système immunitaire. Faites vacciner contre la grippe chaque année, et obtenez un rappel contre le tétanos tous les 10 ans. Votre médecin vous recommandera probablement le vaccin contre la pneumonie, ainsi. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) recommande également actuellement vaccination contre l’hépatite B si vous n’avez pas déjà été vacciné contre l’hépatite B et vous êtes un adulte de 19 à 59, de type 1 ou diabète de type 2. Les plus récentes lignes directrices des CDC recommandent la vaccination dès que possible après le diagnostic de type 1 ou diabète de type 2. Si vous avez 60 ans ou plus, avoir le diabète et qui n’ont pas déjà reçu le vaccin, parlez-en à votre médecin pour savoir si c’est bon pour vous.
  • Prenez soin de vos dents.  diabète peut vous laisser vulnérable aux infections des gencives. Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour, la soie dentaire une fois par jour, et le calendrier des examens dentaires au moins deux fois par an. Consultez votre dentiste immédiatement si vos gencives saignent ou apparaissent en rouge ou enflée.
  • Faites attention à vos pieds.  Lavez vos pieds tous les jours à l’eau tiède. Séchez-les doucement, surtout entre les orteils, et hydrater avec de la lotion. Examinez vos pieds tous les jours pour les ampoules, les coupures, les plaies, une rougeur ou un gonflement.Consultez votre médecin si vous avez un problème de pied endolori ou autre qui n’est pas la guérison.
  • Gardez votre pression artérielle et le cholestérol sous contrôle.  Manger des aliments sains et de l’exercice régulièrement peut aller un long chemin vers le contrôle de l’hypertension et le cholestérol. Le médicament peut être nécessaire, aussi.
  • Si vous fumez ou utilisez d’autres types de tabac, demandez à votre médecin de vous aider à cesser de fumer.  Fumer augmente votre risque de diverses complications du diabète, y compris la crise cardiaque, d’AVC, les lésions nerveuses et les maladies rénales. Parlez à votre médecin des façons de cesser de fumer ou à cesser d’utiliser d’autres types de tabac.
  • Si vous buvez de l’alcool, faire de façon responsable.  l’alcool, ainsi que des mélangeurs de boissons, peut causer sucre soit artérielle élevée ou faible, en fonction de combien vous buvez et si vous mangez en même temps. Si vous choisissez de boire, faire avec modération et toujours avec un repas. La recommandation pour les femmes n’est pas plus d’un verre par jour et pas plus de deux verres par jour pour les hommes.
  • Prenez le stress au sérieux.  Si vous êtes stressé, il est facile d’abandonner votre routine habituelle de la gestion du diabète. Les hormones de votre corps peut produire en réponse à un stress prolongé peut empêcher l’insuline de fonctionner correctement, ce qui ne fait qu’aggraver les choses. Pour prendre le contrôle, fixer des limites. Prioriser vos tâches. Apprenez des techniques de relaxation. Dormez suffisamment.

Surtout, rester positif. Le diabète est une maladie grave, mais elle peut être contrôlée. Si vous êtes prêt à faire votre part, vous pourrez profiter d’une vie saine et active avec le diabète de type 2.

La médecine alternative

Bien que deux substances naturellement – chrome et cannelle – Il a été démontré dans des études pour améliorer la sensibilité à l’insuline, d’autres études n’ont pas réussi à trouver aucun avantage pour le contrôle de la glycémie ou pour abaisser les taux d’A1C. En raison des résultats contradictoires, ni substance est actuellement recommandé pour le contrôle du diabète.

Adaptation et soutien

Le diabète de type 2 est une maladie grave, et suivre votre plan de traitement du diabète prend l’engagement rond-le-horloge. Mais vos efforts en valent la peine, car la suite de votre plan de traitement peut réduire votre risque de complications.

Parler à un conseiller ou un thérapeute peut vous aider à composer avec les changements de mode de vie qui viennent avec un diagnostic de diabète de type 2. Vous pouvez trouver l’encouragement et la compréhension dans un groupe de soutien de diabète de type 2. Bien que les groupes de soutien ne sont pas pour tout le monde, ils peuvent être de bonnes sources d’information. Les membres du groupe savent souvent sur les derniers traitements et ont tendance à partager leurs propres expériences ou des informations utiles, comme où trouver les chiffres de glucides pour votre restaurant favori à emporter. Si vous êtes intéressé, votre médecin peut être en mesure de recommander un groupe dans votre région.

Ou, vous pouvez visiter l’American Diabetes Association à vérifier les activités locales et des groupes de soutien pour les personnes atteintes de diabète de type 2. L’American Diabetes Association propose également des informations en ligne et des forums en ligne où vous pouvez discuter avec d’autres personnes qui ont le diabète.

Prévention

Saines habitudes de vie peuvent vous aider à prévenir le diabète de type 2. Même si vous avez le diabète dans votre famille, régime alimentaire et l’exercice peuvent vous aider à prévenir la maladie. Si vous avez déjà reçu un diagnostic de diabète, les mêmes choix de vie sains peuvent vous aider à prévenir les complications potentiellement graves. Et si vous avez le prédiabète, les changements de mode de vie peuvent ralentir ou arrêter la progression de prédiabète au diabète.

  • Mangez des aliments sains.  Choisissez des aliments faibles en gras et en calories. Focus sur les fruits, les légumes et les grains entiers.
  • Faites de l’exercice.  But pour 30 minutes d’activité physique modérée par jour.Prendre une marche quotidienne rapide. Faire du vélo. Nager. Si vous ne pouvez pas entrer dans une longue séance d’entraînement, répartis séances de 10 minutes ou plus tout au long de la journée.
  • Perdre les kilos superflus.  Si vous êtes en surpoids, perdre 5 à 10 pour cent de votre poids corporel peut réduire le risque de diabète. Pour maintenir votre poids à un niveau sain, se concentrer sur des changements permanents à votre alimentation et les habitudes d’exercice. Motivez-vous en rappelant les avantages de perdre du poids, comme un coeur sain, plus d’énergie et l’amélioration de l’estime de soi.

Parfois, des médicaments est une option aussi. La metformine (Glucophage, Glumetza, d’autres), un médicament oral contre le diabète, peut réduire le risque de diabète de type 2 – mais des choix de vie sains demeurent essentielles.

Powered by: Wordpress