Maladie Traitement

Le diabète de type 2 chez les enfants

Le diabète de type 2 chez les enfantsLe diabète de type 2 chez les enfants est une maladie chronique qui affecte la façon dont le corps de votre enfant métabolise le sucre (glucose).

Le diabète de type 2 est une maladie plus couramment associé avec des adultes. En fait, il était appelé diabète de l’adulte-début. Mais le diabète de type 2 chez les enfants est à la hausse, alimentée en grande partie par l’épidémie d’obésité.

Il ya beaucoup que vous pouvez faire pour aider à gérer ou prévenir le diabète de type 2 chez les enfants. Encouragez votre enfant à manger des aliments sains, faire beaucoup d’activité physique et maintenir un poids sain. Si le régime et l’exercice ne suffisent pas à contrôler le diabète de type 2 chez les enfants, les médicaments par voie orale ou un traitement à l’insuline peut être nécessaire.

Symptômes

Le diabète de type 2 chez les enfants peut se développer progressivement. Certains enfants qui ont le diabète de type 2 ne présentent aucun signe ou symptôme. D’autres éprouvent:

  • Augmentation de la soif et de la miction.  Comme l’excès de sucre s’accumule dans le sang de votre enfant, le fluide est tiré à partir des tissus. Cela peut laisser votre enfant a soif. Par conséquent, votre enfant peut boire – et uriner – plus que d’habitude.
  • Augmentation de la faim.  Sans assez d’insuline pour déplacer le sucre dans les cellules de votre enfant, les muscles et les organes s’épuisent d’énergie de votre enfant. Cela déclenche la faim.
  • La perte de poids.  Malgré manger plus que d’habitude pour soulager la faim, votre enfant peut perdre du poids. Sans les livraisons de sucre de l’énergie à vos cellules, les tissus musculaires et les réserves de graisse simplement rétrécir.
  • Fatigue.  Si les cellules de votre enfant sont privés de sucre, il ou elle peut devenir fatigué et irritable.
  • Vision floue.  Si la glycémie de votre enfant est trop élevé, le liquide peut être tiré des lentilles des yeux de votre enfant. Cela peut affecter la capacité de votre enfant à se concentrer clairement.
  • Plaies qui guérissent lentement ou des infections fréquentes.  diabète de type 2 affecte la capacité de votre enfant à guérir et à résister aux infections.
  • Les zones de la peau noircie.  zones de la peau noircie (acanthosis nigricans) peuvent être un signe de résistance à l’insuline. Ces taches sombres se produisent souvent dans les aisselles ou du cou.

Quand consulter un médecin

Voir le médecin de votre enfant si votre enfant  est à risque élevé de diabète de type 2.Pour diagnostiquer le diabète de type 2 avant qu’il ne dommages graves, le dépistage du diabète est recommandé pour tous les enfants et les adolescents à haut risque, même si elles ne présentent aucun signe ou symptôme de la maladie. Votre enfant peut être à risque élevé si il ou elle:

  • A un indice de masse corporelle (IMC) au-dessus du 85e percentile
  • A un frère, parent, grand-parent, une tante, un oncle ou un cousin avec diabète de type 2
  • Est-noirs, hispaniques, amérindiens, asiatiques et américaines, des îles du Pacifique, comme ces groupes raciaux ont une incidence plus élevée de diabète de type 2
  • Présente des signes de résistance à l’insuline, tels que la peau sombre sur le cou

Parlez au médecin de votre enfant si vous êtes préoccupé par le diabète ou si vous remarquez l’un des signes ou des symptômes de diabète de type 2 – augmentation de la soif et de la miction, augmentation de la faim, perte de poids, fatigue, troubles de la vision, des plaies qui guérissent lentement ou des infections fréquentes .

Causes

Le diabète de type 2 se développe quand le corps devient résistant à l’insuline ou lorsque le pancréas cesse de produire suffisamment d’insuline. Exactement pourquoi cela se produit est inconnu, bien que l’excès de poids, l’inactivité et les facteurs génétiques semblent être importants.

Insuline: La clé pour le sucre

L’insuline est une hormone qui est livré par le pancréas, une glande située juste derrière l’estomac. Lorsque votre enfant mange, le pancréas sécrète de l’insuline dans le sang. Comme l’insuline circule, il agit comme une clé de déverrouillage des portes microscopiques qui permettent au sucre d’entrer les cellules de votre enfant. L’insuline diminue la quantité de sucre dans le sang de votre enfant. Comme le niveau de sucre dans le sang de votre enfant tombe, il en va de la sécrétion d’insuline par le pancréas.

Glucose: La source d’énergie

Glucose – sucre – est une source principale d’énergie pour les cellules qui composent les muscles et d’autres tissus. Le glucose provient de deux sources principales: la nourriture de votre enfant mange et le foie de votre enfant. Pendant la digestion, le sucre est absorbé dans la circulation sanguine. Normalement, le sucre pénètre ensuite dans les cellules à l’aide de l’insuline.

Foie: Production et stockage

Le foie agit comme un stockage de glucose et d’un centre de fabrication. Lorsque les niveaux d’insuline de votre enfant sont faibles – lorsque votre enfant n’a pas mangé depuis un certain temps, par exemple – le foie libère le glucose stocké pour garder le niveau de glucose de votre enfant dans une fourchette normale.

Dans le diabète de type 2, ce processus ne fonctionne pas bien. Au lieu de déplacer dans les cellules de votre enfant, le sucre s’accumule dans son sang. Cela se produit lorsque le pancréas de votre enfant ne fait pas suffisamment d’insuline ou les cellules de votre enfant devient résistant à l’action de l’insuline.

Les facteurs de risque

Les chercheurs ne comprennent pas bien pourquoi certains enfants développent le diabète de type 2 et d’autres pas, même si elles ont des facteurs de risque similaires. Il est clair que certains facteurs augmentent le risque, cependant, y compris:

  • Poids.  Etre en surpoids est un facteur de risque pour le diabète de type 2 chez les enfants. Le tissu adipeux plus un enfant a, les plus résistants ses cellules devenu à l’insuline. Cependant, le poids n’est pas le seul facteur dans le développement du diabète de type 2. Certains enfants atteints de diabète de type 2 sont de poids normal.
  • Inactivité.  L’moins actif que votre enfant est élevé, plus son risque de diabète de type 2.L’activité physique aide votre enfant à contrôler son poids, utilise le glucose comme énergie, et rend les cellules de votre enfant plus sensibles à l’insuline.
  • . antécédents familiaux  , le risque de diabète de type 2 augmente de manière significative si un parent ou un frère a le diabète de type 2 – mais il est difficile de dire si cela est lié au mode de vie, la génétique ou les deux.
  • Course.  Bien qu’il soit difficile de comprendre pourquoi, les enfants de certaines races – en particulier les Noirs, les Hispaniques, les Amérindiens, les Asiatiques-Américains, et des îles du Pacifique – sont plus susceptibles de développer le diabète de type 2.
  • Sexe.  diabète de type 2 est plus fréquent chez les filles que chez les garçons pendant l’enfance.

Complications

Le diabète de type 2 peut être facile d’ignorer, en particulier dans les premiers stades, lorsque votre enfant se sent bien. Mais le diabète de type 2 doit être prise au sérieux. La condition peut affecter presque tous les organes importants dans le corps de votre enfant, y compris le cœur, les vaisseaux sanguins, les nerfs, les yeux et les reins. Garder le niveau de sucre dans le sang de votre enfant proche de la normale la plupart du temps peut réduire considérablement le risque de ces complications.

Les complications à long terme du diabète de type 2 développent progressivement. Mais finalement, les complications du diabète peuvent être invalidantes ou même menacer la vie.

  • Coeur et maladie des vaisseaux sanguins.  diabète augmente considérablement le risque de divers problèmes cardio-vasculaires, y compris les maladies cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, l’hypercholestérolémie et l’hypertension artérielle de votre enfant.
  • Les lésions nerveuses (neuropathie).  L’excès de sucre peut blesser les parois des petits vaisseaux sanguins (capillaires) qui nourrissent les nerfs de votre enfant, surtout dans les jambes. Cela peut provoquer des picotements, engourdissement, de brûlure ou de douleur.
  • Non alcoolisées maladie du foie gras.  enfants de type 2 sont plus susceptibles de développer une maladie non alcoolique du foie gras, qui peut éventuellement conduire à des lésions au foie et la cirrhose.
  • Les lésions rénales (néphropathie).  diabète peut endommager les nombreuses petites grappes de vaisseaux sanguins dans les reins qui filtrent normalement déchets du sang de votre enfant. Le diabète se développe tôt, plus l’inquiétude. De sévères dommages peuvent conduire à une insuffisance rénale irréversible ou une maladie rénale en phase terminale, nécessitant une dialyse ou une greffe de rein.
  • Les lésions oculaires.  diabète peut endommager les vaisseaux sanguins de la rétine (rétinopathie diabétique). Le diabète peut aussi conduire à des cataractes et un risque accru de glaucome.
  • dommages de pied.  lésions nerveuses dans les pieds ou une mauvaise circulation sanguine vers les pieds augmente le risque de diverses complications du pied. Sans traitement, les coupures et les ampoules peuvent devenir des infections graves.
  • Affections de la peau.  diabète peut laisser votre enfant plus sensibles aux problèmes de peau, y compris les infections bactériennes, les infections fongiques et les démangeaisons.
  • problèmes de cerveau.  diabète est associé à un risque accru de démence et la maladie d’Alzheimer plus tard dans la vie. Exactement pourquoi ces conditions sont liées n’est pas encore clair.

Préparation pour votre rendez-vous

Le médecin ou le pédiatre de votre enfant seront probablement faire le diagnostic initial de diabète. Cependant, vous aurez probablement alors référé à un médecin qui se spécialise dans les troubles métaboliques chez les enfants (endocrinologue pédiatrique). L’équipe de soins de santé de votre enfant comprendra également généralement une diététiste, un éducateur agréé en diabète, et un médecin qui se spécialise dans les soins des yeux (ophtalmologiste). Si les niveaux de sucre dans le sang de votre enfant est très élevé, le médecin de votre enfant peut envoyer votre enfant à l’hôpital pour traitement.

Parce que rendez-vous peuvent être bref, et il ya souvent beaucoup de terrain à couvrir, c’est une bonne idée d’être bien préparé pour les rendez-vous que vous avez avec l’équipe de soins de santé de votre enfant. Voici quelques informations pour vous aider à vous préparer à votre rendez-vous, et ce que vous pouvez attendre de médecin de votre enfant.

Ce que vous pouvez faire

  • Soyez au courant des restrictions pré-rendez-vous.  Si le médecin de votre enfant va tester la glycémie de votre enfant, il ou elle peut vous demander d’avoir votre enfant s’abstenir de manger ou de boire que de l’eau pendant huit heures pour un test de glycémie à jeun ou quatre heures pour un test de pré-repas. Lorsque vous faites un rendez-vous, demandez si tout type de jeûne est nécessaire.
  • Notez tous les symptômes de votre enfant connaît, y compris tout cela peut sembler sans rapport.
  • Demandez à un membre de la famille ou un ami à vous rejoindre,  si possible. La gestion des diabète de votre enfant vous demande bien de conserver un grand nombre d’informations, et il peut parfois être difficile à absorber toute l’information qui vous est fourni pendant un rendez-vous. Quelqu’un qui vous accompagne souvenez peut-être quelque chose que vous avez manqué ou oublié.
  • Prenez un cahier et un stylo ou un crayon,  d’écrire des informations importantes.
  • Rédiger les questions à poser  à votre médecin.

Votre temps avec le médecin de votre enfant est limité, alors préparer une liste de questions peut vous aider à tirer le meilleur parti de votre temps ensemble. Liste à vos questions du plus important au moins important dans le temps le cas s’épuise. Pour le diabète de type 2 chez les enfants, certaines questions fondamentales à poser au médecin de votre enfant comprennent:

Surveillance de la glycémie

  • Combien de fois ai-je besoin de surveiller la glycémie de mon enfant? À quel moment dois-je vérifier?
  • Quelle est la portée de l’objectif?
  • Qu’est-ce que les niveaux de sucre dans le sang de mon enfant devrait être avant le coucher?

L’évolution des mœurs

  • Quels types de changements doivent être apportés dans l’alimentation de la famille?
  • Comment puis-je apprendre à compter les glucides dans les aliments?
  • Dois-je consulter un diététicien pour aider à la planification des repas à la maison?
  • Combien d’exercice mon enfant devrait obtenir chaque jour?

Médicaments

  • Mon enfant devra prendre des médicaments par voie orale? Si oui, quel type et combien?
  • Est-ce que la médecine doivent être prises à un moment donné de la journée?
  • Est-ce que mon enfant a besoin de prendre de l’insuline?
  • Quels types d’options d’administration d’insuline sont disponibles? Qui recommandez-vous pour mon enfant et pourquoi? Comment l’insuline doit être conservée?

Complications

  • Quels sont les signes et les symptômes de l’hypoglycémie dans mon enfant?
  • Quels sont les signes de l’hyperglycémie?
  • Dois-je tester mon enfant pour les cétones? Comment est effectué le test?
  • Qu’est-ce qui doit être fait si les cétones sont présentes?
  • Mon enfant a un autre problème de santé. Comment pouvons-nous mieux les gérer ensemble?

Prise en charge médicale

  • Combien de fois mon enfant a besoin d’être surveillé de complications du diabète? Ce que les spécialistes devons-nous voir?
  • Qu’est-ce que l’école de mon enfant a besoin de savoir à propos de la gestion du diabète?Qu’en est-il un camp d’été?
  • Y at-il des ressources disponibles si je vais avoir du mal à payer les fournitures du diabète de mon enfant?
  • Y at-il des brochures ou autres documents imprimés que nous pouvons ramener à la maison? Quels sites Web recommandez-vous?

En plus des questions que vous avez préparé à demander à votre médecin, n’hésitez pas à poser des questions supplémentaires qui peuvent venir au cours de la nomination.

À quoi s’attendre du médecin de votre enfant

Le médecin de votre enfant est susceptible de poser un certain nombre de questions, telles que:

  • Avez-vous confiance sur le plan de traitement de votre enfant?
  • Vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de sa situation actuelle?
  • Comment vous sentez-vous que votre enfant est aux prises avec le diabète et son traitement?
  • Votre enfant connu de l’hypoglycémie?
  • Quel est le régime alimentaire d’une journée typique?
  • Votre enfant exerce? Si oui, à quelle fréquence?
  • En moyenne, combien d’insuline est votre enfant à l’aide chaque jour?

Ce que vous pouvez faire dans l’intervalle

Si la glycémie de votre enfant n’est pas bien contrôlée, ou si vous n’êtes pas sûr de ce qu’il faut faire dans une certaine situation, n’hésitez pas à contacter un médecin ou le diabète certifié l’éducateur de votre enfant entre les rendez-vous pour des conseils et de l’orientation.

Tests et le diagnostic

Si le médecin de votre enfant soupçonne diabète, il ou elle recommande un test de dépistage.Le critère principal utilisé pour diagnostiquer le diabète chez les enfants est le:

  • Test de glycémie aléatoire.  Un échantillon de sang sera prise à un moment aléatoire.les valeurs de glycémie sont exprimées en milligrammes par décilitre (mg / dl) ou millimoles par litre (mmol / L). Indépendamment du moment où votre enfant a mangé dernière, un niveau de sucre dans le sang aléatoire de 200 mg / dL (11,1 mmol / L) ou plus suggère diabète.

Si les résultats des tests aléatoires de sucre dans le sang de votre enfant ne suggèrent pas de diabète, mais votre médecin soupçonne encore, votre médecin peut faire un:

  • L’hémoglobine glyquée (HbA1c) de test.  Ce test sanguin indique un niveau de sucre dans le sang en moyenne pour les deux ou trois derniers mois. Il fonctionne en mesurant le pourcentage de sucre dans le sang attaché à l’hémoglobine, la protéine de transport de l’oxygène dans les globules rouges. Plus les niveaux de sucre dans le sang, plus l’hémoglobine qui contient du sucre fixé. Un niveau de 6,5 pour cent ou plus de deux tests distincts A1C indique le diabète. Un résultat de 5,7 à 6,4 pour cent est considéré comme le prédiabète, ce qui indique un risque élevé de développer un diabète.

Un autre test à votre médecin peut utiliser un test de glycémie à jeun. Un échantillon de sang sera prise après une nuit de jeûne. Un niveau de sucre dans le sang à jeun inférieure à 100 mg / dL (5,6 mmol / L) est normal. Un niveau de sucre dans le sang à jeun de 100 à 125 mg / dL (5.6 à 6.9 mmol / L) est considéré comme le prédiabète. Si c’est 126 mg / dL (7 mmol / L) ou plus sur deux tests distincts, votre enfant sera diagnostiqué avec le diabète.

Votre médecin peut également effectuer un test de tolérance au glucose par voie orale. Pour ce test, votre enfant jeûne pendant la nuit, et le niveau de sucre dans le sang à jeun est mesurée. Ensuite, votre enfant boit un liquide sucré, et les niveaux de sucre dans le sang sont testés périodiquement pour les prochaines heures. Une lecture de plus de 200 mg / dl (11,1 mmol / L) après deux heures indique le diabète. Une lecture entre 140 et 199 mg / dL (7,8 à 11 mmol / L) indique prédiabète.

Si votre enfant est diagnostiqué avec le diabète, le médecin peut faire d’autres tests pour distinguer entre le type 1 et le diabète de type 2 – qui nécessitent souvent des stratégies de traitement parce que dans le diabète de type 1, le pancréas ne sécrète l’insuline.

Après le diagnostic

Au début, votre enfant peut avoir besoin de fréquentes visites à divers membres de son équipe de soins de santé, tels que le médecin et le diététicien. Une fois le sucre dans le sang de votre enfant est stabilisé, il ou elle sera régulièrement visite à son médecin pour assurer une bonne gestion du diabète.

L’American Academy of Pediatrics (AAP) recommande des tests de l’HbA1c tous les trois mois pour s’assurer que les objectifs de niveau de sucre dans le sang sont remplies. L’objectif cible d’A1C de votre enfant peut varier en fonction de son âge et de divers autres facteurs.Demandez à votre médecin quelle est la cible d’A1C de votre enfant est.

L’American Diabetes Association a mis en place une formule qui traduit le taux d’HbA1c dans ce qui est connu comme une glycémie moyenne estimée (GCE). Le eAG corrélation plus étroite avec les quotidiens lectures de sucre dans le sang. Un A1C de 7 pour cent se traduit par une eAG de 154 mg / dL (8,5 mmol / L). Cela signifie que la moyenne des niveaux de sucre dans le sang de votre enfant sont environ 150 mg / dL (8,3 mmol / L) sur la plupart des jours.

En comparaison avec les tests de glycémie quotidiennes répétées, les tests A1C mieux indique dans quelle mesure le plan de traitement du diabète de votre enfant travaille. Un taux d’HbA1c élevée peut signaler la nécessité d’un changement dans le régime de l’insuline de votre enfant ou d’un plan de repas.

D’autres tests périodiques

En plus du test A1C, le médecin devra également vérifier périodiquement le niveau de votre enfant de cholestérol, la fonction thyroïdienne, la fonction hépatique et la fonction rénale en utilisant des échantillons de sang et d’urine. Le médecin examinera également votre enfant à évaluer sa pression artérielle et assurez-vous qu’il ou elle se développe correctement. Examens réguliers de la vue sont également importants.

Traitements et des médicaments

Le traitement du diabète de type 2 est un engagement à vie de la surveillance de la glycémie, une alimentation saine, l’exercice régulier et, parfois, de l’insuline ou d’autres médicaments – même pour les enfants. Et que votre enfant grandit et change, il en va de son plan de traitement du diabète.

Si la gestion du diabète de votre enfant semble écrasante, prendre un jour à la fois. Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas en elle seule. Vous travaillerez en étroite collaboration avec l’équipe de traitement du diabète de votre enfant – médecin, éducateur agréé en diabète et diététiste – de garder le niveau de sucre dans le sang de votre enfant le plus près possible de la normale.

surveillance de la glycémie

Selon le type de médicaments (le cas échéant) a besoin de votre enfant, vous devrez peut-être vérifier et enregistrer la glycémie de votre enfant au moins quotidiennement, peut-être plus souvent. Cela nécessite généralement des bâtons pour les doigts, même si certains indicateurs de glucose dans le sang permettent de tests sur d’autres sites. Les enfants qui ont besoin d’un traitement à l’insuline devront vérifier leur taux de glycémie au moins trois fois par jour.Demandez à votre médecin à quelle fréquence votre enfant a besoin de tester son taux de sucre sanguin.

Le test est la seule façon de s’assurer que le niveau de sucre dans le sang de votre enfant reste dans sa fourchette cible – qui peut changer à mesure que votre enfant grandit et change. Le médecin de votre enfant vous permettra de savoir ce que le sucre dans le sang de la fourchette cible de votre enfant est. Le médecin peut vous demander de tenir un journal des lectures de glucose dans le sang de votre enfant, ou il peut télécharger ces informations à partir de votre lecteur de glycémie dans le sang.

Même si votre enfant mange un calendrier rigide, la quantité de sucre dans son sang peut changer de façon imprévisible. Avec l’aide de l’équipe de traitement du diabète de votre enfant, vous apprendrez niveau de sucre dans le sang les changements de votre enfant en réponse à:

  • Alimentaire.  quoi et combien votre enfant mange affecteront le niveau de sucre dans le sang de votre enfant.
  • L’activité physique.  L’activité physique se déplace sucre du sang de votre enfant dans ses cellules. Le plus actif de votre enfant est, le son niveau de sucre dans le sang.
  • Médicaments.  Tous les médicaments que prend votre enfant peuvent affecter son niveau de sucre dans le sang, ce qui nécessite parfois des changements dans le plan de traitement du diabète de votre enfant.
  • Maladie.  Lors d’un rhume ou d’une autre, le corps de votre enfant va produire des hormones qui augmentent son niveau de sucre dans le sang.

Une saine alimentation

Contrairement à la croyance populaire, il n’y a pas de régime de diabète. Votre enfant ne sera pas limitée à une durée de vie des aliments fades, ennuyeux. Au lieu de cela, votre enfant aura besoin de beaucoup de fruits, de légumes et de grains entiers – des aliments qui sont riches en nutrition et faible en gras et en calories. Une alimentation saine limite également les sodas, jus de fruits, des bonbons et a moins d’aliments contenant des graisses animales. Ce type de régime est généralement le meilleur régime alimentaire pour toute la famille. Même les aliments sucrés sont OK de temps en temps, aussi longtemps qu’ils sont incluses dans le plan de repas de votre enfant.

Pourtant, comprendre ce qui et combien de nourrir votre enfant peut être un défi. Une diététiste peut vous aider à créer un plan de repas qui correspond santé les objectifs, les préférences alimentaires et le mode de vie de votre enfant. Si votre enfant est en surpoids ou obèses, la perte de poids progressive sera un objectif.

L’activité physique

Tout le monde a besoin d’exercice aérobie régulier, et les enfants qui ont le diabète de type 2 ne font pas exception. L’AAP recommande que les enfants et adolescents atteints de diabète de type 2 obtenir au moins 60 minutes d’activité physique modérée à vigoureuse par jour et limiter le temps non académique liés devant les téléviseurs, les ordinateurs et les appareils portables à moins de deux heures par jour. Inscrivez-vous pour une équipe de sport ou des cours de danse. Mieux encore, prenez l’acte ensemble. Jouer à la balle dans la cour. Prendre une marche ou une course dans votre quartier. Visite d’un mur d’escalade intérieur ou à la piscine locale. Faire partie de l’activité physique de la routine quotidienne de votre enfant.

L’activité physique diminue la glycémie. Si votre enfant a besoin d’un traitement à l’insuline, vérifier le niveau de sucre dans le sang de votre enfant avant toute activité. Il ou elle pourrait avoir besoin d’une collation avant l’exercice pour aider à prévenir l’hypoglycémie.

Les médicaments et l’insuline

Une alimentation saine et l’exercice sont des éléments clés de contrôle de la glycémie chez les enfants qui souffrent de diabète de type 2, mais un médicament oral et, parfois, un traitement à l’insuline jouent également un rôle important.

Médicaments.  L’AAP recommande la metformine (Glucophage) pour tous les enfants qui souffrent de diabète de type 2. La metformine réduit la quantité de sucre foie les versions d’un enfant dans la circulation sanguine entre les repas. Les effets secondaires peuvent inclure des nausées, des maux d’estomac, la diarrhée, des maux de tête et, plus rarement, une accumulation dangereuse de l’acide lactique (acidose lactique). La metformine n’est pas sûr pour tous ceux qui ont une insuffisance hépatique, insuffisance rénale ou d’insuffisance cardiaque.

. Insuline  L’AAP recommande également insulinothérapie si votre enfant:

  • A des niveaux de glucose dans le sang aléatoires de 250 mg / dl (13,9 mmol / L) ou plus
  • A des niveaux de plus de 9 pour cent d’A1C
  • A cétones excès (acides toxiques) dans son urine (acidocétose diabétique)
  • Peut avoir le diabète de type 1

Parce que les enzymes de l’estomac interfèrent avec l’insuline pris par la bouche, l’insuline par voie orale n’est pas une option pour faire baisser la glycémie. Par conséquent, si l’insuline est nécessaire, il doit être livré sous la peau. options de livraison d’insuline comprennent:

  • Injections.  Habituellement, l’administration d’insuline signifie injections en utilisant une aiguille fine et d’une seringue ou un stylo à insuline – un dispositif qui ressemble à un stylo à encre, à l’exception de la cartouche est remplie avec de l’insuline.
  • Pompe à insuline.  Une pompe à insuline peut aussi être une option pour certains enfants. La pompe est un dispositif de la taille d’un téléphone cellulaire est porté sur le côté extérieur du corps. Un tube relie le réservoir d’insuline à un cathéter qui est inséré sous la peau de l’abdomen. Une pompe sans fil qui utilise de petites gousses remplies avec de l’insuline est une autre option qui est maintenant disponible. La pompe est programmée pour distribuer des quantités spécifiques de l’insuline automatiquement. Il peut être ajusté pour offrir plus ou moins d’insuline en fonction de repas, le niveau d’activité et le niveau de sucre dans le sang.

Beaucoup de types d’insuline sont disponibles, y compris l’insuline à action rapide, l’insuline à action prolongée et options intermédiaires. La décision sur qui est le meilleur traitement dépend de l’enfant, son niveau de sucre dans le sang, et la présence d’autres problèmes de santé. Initialement, les enfants dont la glycémie est supérieure à 200 mg / dL (11,1 mmol / L) ou qui ont un taux d’HbA1c supérieur à 8,5 pour cent seront probablement commencé un traitement à l’insuline pour stabiliser le taux de sucre sanguin. Une fois les niveaux de sucre dans le sang sont normalisés, votre enfant peut être sevré insuline et placé sur la metformine seule.

Toutefois, si la glycémie n’est pas bien contrôlée avec la metformine et style de vie change, l’insuline devra être donné de nouveau. Une insuline à action prolongée, comme l’insuline glargine (Lantus), est souvent utilisé pour le diabète de type 2 chez les enfants.

Signes de problème

Les complications à court terme de diabète de type 2 ont besoin de soins immédiats, y compris:

Sucre dans le sang (hypoglycémie).  Si le niveau de sucre dans le sang de votre enfant tombe en dessous de la normale, il est connu comme le sucre dans le sang. Le niveau de sucre dans le sang de votre enfant peut tomber pour de nombreuses raisons, y compris de sauter un repas, faire plus d’activité physique que la normale ou en injectant trop d’insuline.

Surveiller:

  • Transpiration
  • Tremblement
  • Somnolence
  • Faim
  • Vertiges
  • Irritabilité
  • Maux de tête
  • Changements de comportement dramatiques
  • Confusion
  • Perte de conscience

Traiter l’hypoglycémie

Si votre enfant présente des signes ou des symptômes d’hypoglycémie, lui jus de fruits, des comprimés de glucose, des bonbons durs, régulière (pas de régime) de soude ou une autre source de sucre équivalente donner à 15 grammes de glucides, puis vérifiez les niveaux de sucre dans le sang en 15 minutes. Si la lecture de la glycémie est encore faible, donner à votre enfant une autre source à action rapide de sucre, et retester de nouveau dans 15 minutes. Une fois que le taux de sucre sanguin atteint un niveau normal, donner à votre enfant une collation alimentaire mixte, comme le beurre d’arachide et des craquelins, de stabiliser les niveaux de sucre dans le sang.

Si votre enfant perd conscience, il ou elle peut avoir besoin d’une injection d’urgence de glucagon – une hormone qui stimule la libération de sucre dans le sang. Il s’agit d’une urgence médicale.

Glycémie élevée (hyperglycémie).  De même, le taux de sucre sanguin de votre enfant peut monter pour de nombreuses raisons, y compris de manger trop, ne prenant pas suffisamment d’insuline ou de maladie.

Surveiller:

  • Mictions fréquentes
  • Augmentation de la soif
  • Sécheresse de la bouche
  • Vision floue
  • Fatigue
  • Nausée

Traiter l’hyperglycémie

Si vous pensez que l’hyperglycémie, vérifier la glycémie de votre enfant. Vous devrez peut-être ajuster le plan ou médicaments de repas de votre enfant. Si la glycémie de votre enfant est constamment au-dessus de la fourchette cible fixée par le médecin de votre enfant, appelez le médecin de votre enfant immédiatement ou demander des soins d’urgence.

. Augmentation des cétones dans l’urine de votre enfant (acidocétose diabétique)  Si les cellules de votre enfant sont affamés pour l’énergie, le corps de votre enfant peut commencer à décomposer la graisse – la production d’acides toxiques connus comme les cétones. Bien que cette condition est plus fréquente chez les enfants atteints de diabète de type 1, il peut se produire chez les enfants atteints de diabète de type 2.

Surveiller:

  • Perte d’appétit
  • Nausée
  • Vomissement
  • Fièvre
  • Des douleurs abdominales
  • Une odeur sucrée et fruitée sur l’haleine de votre enfant
  • Confusion
  • Difficulté à respirer
  • Épuisement

Le traitement de l’augmentation des cétones

Si vous pensez que l’acidocétose, consultez l’urine de votre enfant pour les cétones excès avec un kit sur-the-counter test de cétones. Si votre enfant a des cétones en excès dans son urine, appeler le médecin de votre enfant immédiatement ou demander des soins d’urgence.

La médecine alternative

De nombreuses substances ont été démontré dans certaines études pour améliorer la sensibilité à l’insuline, mais d’autres études n’ont pas réussi à trouver aucun avantage pour le contrôle de la glycémie ou pour abaisser les taux d’A1C. En raison des résultats contradictoires, aucun des thérapies alternatives sont actuellement recommandés pour le contrôle du diabète.Certaines des substances qui ont été étudiés dans le diabète comprennent:

  • L’acide alpha-lipoïque
  • Caféine
  • Cannelle
  • Chrome
  • Les graines de lin
  • Ginseng
  • Glucomannane
  • La gomme de guar
  • Magnésium
  • Niacinamide
  • La vitamine D
  • La vitamine E

Si vous voulez essayer une thérapie alternative pour votre enfant, parlez-en avec un médecin qui est familier avec ces traitements alternatifs. Il est important de vérifier avec le médecin de votre enfant d’abord être sûr que tout ce que le traitement que vous souhaitez essayer sera pas causer une réaction indésirable avec d’autres médicaments que votre enfant peut être en train de prendre. Il est également important de ne pas cesser de donner à votre enfant des médicaments prescrits, notamment l’insuline, sans d’abord consulter le médecin de votre enfant.

Adaptation et soutien

Le diabète de type 2 est une maladie grave. Aider votre enfant à suivre son plan de traitement du diabète prend l’engagement rond-le-horloge. Mais vos efforts en valent la peine. Une gestion prudente du diabète de type 2 peut réduire le risque de votre enfant de graves – voire mortelles – complications.

Conseils et un soutien

Parler à un conseiller ou un thérapeute peut aider votre enfant ou vous faire face aux changements de mode de vie qui viennent avec un diagnostic de diabète de type 2. Votre enfant peut trouver encouragement et la compréhension dans un groupe de diabète de type 2 de soutien pour les enfants. Les groupes de soutien pour les parents sont également disponibles. Bien que les groupes de soutien ne sont pas pour tout le monde, ils peuvent être de bonnes sources d’information. Les membres du groupe savent souvent sur les derniers traitements et ont tendance à partager leurs propres expériences, ou des informations utiles, comme où trouver les chiffres de glucides pour emporter restaurant préféré de votre enfant. Si vous êtes intéressé, votre médecin peut être en mesure de recommander un groupe dans votre région.

Ou, vous pouvez visiter le site Web de l’American Diabetes Association à vérifier les activités locales pour les personnes atteintes de diabète de type 2. L’American Diabetes Association offre également des programmes de diabète de camp, l’information en ligne, et un forum en ligne pour les enfants et les adolescents atteints de diabète.

Obtenir votre enfant participe activement

En tant que votre enfant grandit, encouragez-le à prendre un rôle plus actif dans la gestion du diabète. Enseignez à votre enfant comment tester sa glycémie et, si nécessaire, l’injection d’insuline. Souligner l’importance de vie des soins du diabète, ce qui est particulièrement important pour les adolescents à comprendre, car ils peuvent se rebeller contre leur régime de soins de diabète. Favoriser une relation entre votre enfant et son équipe de traitement du diabète. Assurez-vous que votre enfant porte une étiquette d’identification médicale.

Surtout, rester positif. Les habitudes que vous enseignez à votre enfant d’aujourd’hui seront l’aider à jouir d’une vie saine et active avec le diabète de type 2.

Prévention

Saines habitudes de vie peuvent aider à prévenir le diabète de type 2 chez les enfants et de ses complications. Et, si votre enfant a déjà le diabète de type 2, les changements de mode de vie peuvent réduire le besoin de médicaments. Encouragez votre enfant à:

  • Mangez des aliments sains.  Présentez vos aliments faibles en gras et en calories enfants. Focus sur les fruits, les légumes et les grains entiers. Efforcez-vous de variété pour éviter l’ennui.
  • Obtenez plus d’activité physique.  Encouragez votre enfant à bouger. Inscrivez-vous pour une équipe de sport ou des cours de danse, ou chercher des choses actives à faire ensemble.
  • Perdre les kilos superflus.  Aidez votre enfant à faire des changements permanents dans son alimentation et les habitudes d’exercice.

Mieux encore, en faire une affaire de famille. Les mêmes choix de vie qui peuvent aider à prévenir le diabète de type 2 chez les enfants peuvent faire la même chose pour les adultes. Le meilleur régime pour un enfant atteint de diabète est également la meilleure alimentation pour toute la famille.

Garder les yeux de votre enfant en bonne santé

Si votre enfant a déjà le diabète de type 2, assurez-vous de planifier un examen annuel de la vue de chercher des signes précoces de la maladie de l’œil.

Powered by: Wordpress